Archive

10 DÉPENDANCES LES PLUS ÉTRANGES AU MONDE

Chroniqueur Maksim Jean
Partager

Bizarre, bizarre, bizarre…

L’amusement de tous, une dépendance aux tweets niais. Soit, mais vous est-il déjà arrivé qu’on vous dise que vous êtes accro à une série télévisée ou encore à votre téléphone intelligent? Sachez que ces dépendances sont plutôt anodines comparativement à celles que vous vous apprêtez à découvrir dans ces prochaines pages par l’entremise de notre compilation. Quand on se compare, on se console…

Il va sans dire que la série culte My Strange Addiction (traduite à Canal Vie par Mon étrange dépendance) a été un véritable tremplin pour faire sortir de l’ombre toutes ces personnes aux prises avec cet arsenal de dépendances toutes plus étranges les unes que les autres, mais en creusant sur la Toile, il y a également des trouvailles intéressantes à faire en la matière.

Piercings et tatouages : stop ou encore…

En allant chez Harvey’s l’autre soir, j’ai croisé une dame d’un certain âge avec un anneau dans le nez, relique d’une époque à laquelle elle s’accroche désespérément pour conserver intacte sa douce jeunesse… De son côté, Elaine Davidson, ancienne infirmière du Brésil, a passé de nombreuses années à pratiquer le piercing et le tatouage. Elle est d’ailleurs la détentrice du record Guinness du monde de piercings sur elle-même (en octobre 2017, son corps en comptait plus de 10 500). Ouch! Contrairement à la croyance populaire, elle insiste sur le fait qu’il n’y a pas de douleur impliquée dans le perçage, et cette dernière dort d’ailleurs confortablement avec tous ses ornements perçants bien en place. Dame aux multiples talents, Elaine dort également sur un lit de clous, marche sur le feu, s’étend sur des éclats de verre et possède une ceinture noire en judo.

Nom d’un chien!

Il n’est pas rare qu’on ait à se départir d’un animal domestique lorsque notre partenaire de vie en est allergique. L’histoire du Britannique Tom, quant à elle, a pris une tournure des plus… mordantes. Âgé de 32 ans, ce dernier aime s’habiller en chien et dort même dans une cage. Dernièrement, lorsque sa fiancée Rachelle lui a demandé de choisir entre son style de vie canin ou encore leur couple, Tom a préféré opter pour sa vie de chien plutôt que de miser sur son avenir avec elle. Tom, Tom, Tom! Qui sait, trouvera-t-il peut-être un jour l’âme sœur à l’occasion de sa prochaine balade au parc à chiens? Wouf! Wouf!

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

EXPÉRIENCES DE MORT IMMINENTE