Archive

SYLVESTER STALLONE

Journaliste Paul Dargan
Partager

Faire couler le sang une dernière fois

Avec des débuts fracassants dans l’industrie du cinéma, Sylvester Stallone est arrivé – et c’est le moins qu’on puisse dire – comme un véritable coup de poing. L’acteur de plus de 70 ans ajoute une corde de plus à son arc avec la sortie de Rambo: Last Blood, un peu plus tard cette année.

Pourquoi désirais-tu ramener Rambo à ce moment-ci? Il y avait tellement de gens qui me disaient que le chapitre était terminé, et pourtant moi-même je n’ai jamais pensé ça. C’est étrange, quand quelqu’un te dit quelque chose à propos de toi qu’il pense savoir, ta réaction immédiate est de te rebeller [contre ça]. Pour Rambo, je ne pouvais pas me rebeller parce que je n’avais pas fait un film en peut-être 10 ans, mais il y a toujours une partie de moi qui aime montrer aux gens qu’ils ont tort et de refaire un autre film a été en quelque sorte la meilleure façon de faire. Je crois, par contre, que tu te rends compte en vieillissant que tes plus grosses batailles sont souvent contre toi-même. Ce n’est pas quelque chose sur un plateau, ce n’est pas derrière un écran quand tu argumentes avec quelqu’un sur Twitter, c’est à l’intérieur que ça se passe. Et vous verrez le résultat prochainement.

Comment as-tu appris à chevaucher comme ça? Eh bien, Stallone signifie « étalon », vous saviez ça, non? Toutes mes connaissances viennent de mon père. Il n’était qu’un pauvre immigrant des États-Unis, mais sa plus grande passion était les chevaux, et son vrai amour était le polo. Évidemment, cette passion a toujours eu un lien avec ma famille, rien à voir avec mes choix. Grandir entouré de chevaux était quelque chose de très naturel pour moi et le côté psychologique de rentrer dans la tête d’un cheval a toujours été important, et ce, à travers de nombreux points dans ma carrière. C’est une merveilleuse contradiction d’avoir entre les mains une bête avec autant de pouvoir, mais qui est en même temps très anxieuse. Et pourtant, nous sommes tous un peu comme ça des fois. S’il y a un personnage que je ressens quand je suis sur un cheval, c’est Rambo… même si je ne joue pas Rambo. (Rires)

[…]

Est-ce que vieillir te préoccupe? Est-ce que ça me préoccupe? Bien sûr! (Rires) C’est une inquiétude pour n’importe qui. Laisse-moi voir quelle est la première affaire qui est en haut? La mort est pas mal au top de la liste! (Rires)

Mais est-ce que tu t’es déjà senti vieux? Tu as tout de même 70 ans passés et peut-être que tu ne peux plus faire ci ou ça… Eh bien, probablement que je ne ferai plus jamais de films d’amour. Au début de ta carrière, les gens se cassent presque le cou tellement ils se retournent fort et vite sur ton passage! Maintenant, ma phrase préférée est : « Ma grand-mère t’adore! » Ou encore : « Tu es un des acteurs préférés de mon père! », mais le gars qui te dit ça a environ 40 ans! (Rires) Super! Merci!

(Lire l’article complet dans l’édition #163 mai 2019 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

STEVEN TYLER