Exclusif web

Pires téléréalités

Chroniqueur Alexandre Goulet
Partager

Ouvrez grand vos petits yeux pour de purs bijoux télévisuels – et ce, de partout dans le monde! Un peu comme un voyage autour du globe à la recherche du mauvais goût! Je tiendrais à dire qu’ici tout est TRÈS relatif à ce que vous trouvez de bon goût ou non.

Grosse télévision ici : une télé-réalité basée sur des gens qui essaient de nouvelles drogues pour ensuite s’initier à de nouvelles pratiques sexuelles. Merci aux Pays-Bas pour cette perle!

Alerte au mauvais goût: imaginez une émission où une jeune femme en phase terminale propose à trois candidats de recevoir un de ses reins après sa mort. L’éthique? Connais pas!

40 enfants sont placés dans une ville fantôme de l’ouest des États-Unis et doivent se débrouiller seuls pour survivre. Hé oui : des jeunes de 8 à 15 ans, sans aide, sauf l’équipe de tournage!

Imagine La Voix, mais sans Éric Lapointe et avec des gens atteints du syndrome de la Tourette. Disons que ça laisse place à l’imprévu!

Cette téléréalité japonaise est dans une classe à part. Un homme est enfermé nu dans un appartement avec que des magazines contenant des concours publicitaires. Il se doit de gagner ces dits concours pour manger et pour s’habiller! Le tout étant filmé 24h/24 pour le plus grand plaisir des téléspectateurs.

Classique du malaise parental. Une série qui à dû faire se poser des questions à bien des jeunes adultes à savoir s’ils auraient ou non un enfant. Le concept est très simple: suivre la vie d’une petite fille obèse, mal élevée, amatrice de concours de beauté et sa famille tout aussi incroyable (pas dans le bon sens du terme). Rappelons que le père à été accusé d’attouchements sur mineur et que certains membres de la famille ont été interceptés pour trafic de crystal meth. Maux de tête assurés après un seul épisode.

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

Sortir des sentiers battus… à Paris