Exclusif web

BEN MILOT

Rédactrice en chef Nathacha Gilbert
Partager

Le seul et unique

VÉRITABLE ICÔNE DU FREESTYLE MOTOCROSS AU QUÉBEC, BEN MILOT A FAIT LE TOUR DU MONDE TOUT AU LONG DE SA CARRIÈRE PROFESSIONNELLE. MAINTENANT, IL SE CONSACRE DAVANTAGE À L’ASPECT SPECTACLE EN PARCOURANT LE QUÉBEC AVEC SON MILOT LAND TOUR, PUIS À L’ENSEIGNEMENT GRÂCE À L’ACADÉMIE BEN MILOT. DE PASSAGE AU CENTRE BELL À LA MI-SEPTEMBRE POUR RÉALISER SES PLUS BELLES ACROBATIES, ON A ACCROCHÉ LE PILOTE ENTRE DEUX SAUTS POUR PARLER UN PEU DE SES NOMBREUX PROJETS.

Ben, comment commence-t-on à pratiquer le motocross? J’imagine que ce n’est pas quelque chose qui se fait du jour au lendemain… J’ai commencé à cause de mon grand frère, Il s’était acheté un vieux KX 125 et, évidemment, quand j’ai vu ça, j’ai eu la piqûre. J’ai tellement achalé mon père pour qu’il m’achète une moto qu’il n’a pas eu le choix… (Rires) J’avais à peine neuf ans et, à partir de ce jour-là, je savais ce que je voulais faire : du bike!

Tu as fait tes débuts dans l’univers pro en 1996 et ta carrière s’est étendue à l’international au début des années 2000. Tu as pris part à de nombreuses compétition, notamment aux X-Games et aux X-Fighters; tu as été membre d’un spectacle de cirque (!) en Chine pendant cinq ans… Quand tu regardes ça, quelques années plus tard, qu’est-ce que tu te dis? Je trouve mon parcours quand même cool considérant que, lorsque j’ai commencé, le freestyle n’existait même pas encore. Je suis surtout fier d’être encore actif dans le milieu 25 ans plus tard. Et, évidemment, le fait de travailler sur des shows comme celui de Franco Dragone ou du Cirque du Soleil m’a apporté beaucoup sur le plan de la mise en scène et du spectacle; ça m’a fait voir le monde, en plus, donc c’est très positif. 

On s’entend que chaque fois que tu embarques sur ta moto pour faire des sauts et impressionner les gens, il y a un risque pour ta vie… non?  Oui, absolument. Ça peut l’être si on ne fait pas attention…

As-tu déjà eu peur? As-tu déjà frôlé la mort? As-tu des blessures de guerre?  (Rires) Oui, j’ai pas mal de blessures de guerre : cicatrices, commotions cérébrales, ligaments déchirés, etc. Après 20 fractures, j’ai cessé de compter.   

Présentement, tu te concentres sur tes projets personnels. D’abord le Milot Land Tour, une tournée dans laquelle tu parcours plusieurs villes du Québec dans les évènements et les festivals. En quoi ça consiste exactement? On se déplace dans des milieux urbains avec nos rampes et notre équipement. On installe tout ça et on fait un gros show avec les motos. Disons que les gens n’en reviennent pas de nous voir faire des sauts en pleines rues. On a même notre propre DJ pour mettre le feu dans la place. C’est vraiment un show hyper spectaculaire et unique.

Crédit photo : Birtz photographie

Le Milot Land Tour t’amène d’ailleurs à participer au Supercross Montréal le 15 septembre prochain au Stade Olympique. J’imagine que ce sera l’une des plus grosses assistances que tu auras connues, non? Oui, le Supercross Montréal est sans aucun doute l’une de nos plus grosses foules. C’est tout qu’un trip!

 Dis-moi, tu as remporté le volet freestyle dudit évènement en 2007 et là, tu t’apprêtes à y faire tes plus belles prestations. Ça doit être quelque chose, non? Dix ans plus tard, il me semble que ce n’est pas rien!  Oui! Je suis super excité de faire un retour au stade 10 ans après ma dernière victoire. Je suis pas mal un de seuls qui étaient là en 2007 et qui sera en action cette année; ça ne me rajeunit pas. Le but sera de donner un super show aux fans et de mettre de l’ambiance dans la place.

 Parmi tes autres projets, tu as également l’Académie Ben Milot. J’aimerais que tu m’en dises un peu plus sur cette « école » du motocross que tu as créée. J’avais pas mal de demandes au fil du temps pour des cours et, cette année, j’ai décidé de me lancer dans des académies. Ce qui est cool avec ça, c’est que je me suis déplacé aux quatre coins du Québec pour offrir des formations. J’ai visité l’Abitibi, Matane, la Rive-Sud, Québec et la Mauricie. Je pense que les jeunes ont aimé me voir débarquer à leur circuit local.

 J’ai lu aussi que tu produisais des films et que tu organisais des évènements en lien avec ta discipline. C’est fou comment tu as ajouté des cordes à ton arc. Qu’est-ce qui te fait triper dans ces deux domaines-là qui sont, entendons-nous, complètement différents!  C’est de créer quelque chose de nouveau et de différent. C’est un bon feeling de créer un évènement ou un film (web) et de voir que le public répond. Et c’est surtout pas mal plus « safe » que faire des acrobaties à 40 pieds dans les airs! (Rires)

Crédit photo : Birtz photographie

Drôle de hasard tout de même, tu commenceras aussi à faire des chroniques dans la nouvelle émission diffusée à TVA dès le 15 septembre, Propulsion. Quel sera ton rôle exactement?  Mon rôle est simple : faire découvrir des nouveaux bolides sur deux roues. On les essaie et on donne nos commentaires. Il faut dire que les motos que j’essaie sont soit des motos super rares ou d’autres qui ont été modifiées par des gens d’ici. C’est du gros fun, en plus que je suis jumelé au pilote de NASCAR Simon Dion-Viens pour tourner les chroniques.

 À quoi peut-on s’attendre de cette nouvelle émission-là? De l’inattendu. Disons qu’on essaie toujours de repousser les limites. 

Ben, j’aimerais ça que tu me parles aussi des réseaux sociaux. J’imagine qu’une grande partie de ton fanbase te suit également sur Facebook et Instagram. Te fais-tu un devoir de publier le plus souvent possible? Absolument. Si tu as une entreprise ou si tu es une personnalité publique, tu dois être en action sur les différentes plateformes. C’est même un facteur qui compte pour mes commanditaires maintenant, donc j’essaie de produire du contenu pour les amateurs de sensations fortes, que ce soit des photos ou des vidéos.

 As-tu d’autres projets qui s’en viennent?  Un bébé!

Ben Milot sera de passage au Stade Olympique le 15 septembre prochain dans le cadre du Supercross Montréal.
Pour l’achat de billets : https://www.gestev.com/fr/supercross

Pour suivre Ben Milot sur ses différentes plateformes :
https://benmilot.com/
https://www.facebook.com/pg/BenMilotFanPageOfficielle
https://www.instagram.com/Benmilotofficiel/

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

DANIAN NUTT : COWBOY UN JOUR, COWBOY TOUJOURS!