Archive

CAMPING; Retour aux sources!

Partager

Le camping est depuis longtemps la meilleure façon d’impressionner sa blonde! Les femmes adorent voir leur homme monter la tente, partir un feu et s’occuper du barbecue. Rien de plus mâle que quelques nuits en camping.

Des sites les plus sauvages aux plus classiques, le camping fait partie de nos gènes depuis l’aube des temps. Juste à penser aux Amérindiens et à leurs tipis, aux Mongols et à leurs yourtes et aux Romains qui campaient déjà lorsqu’ils se déplaçaient à la conquête d’un nouveau territoire. Il y a 3000 ans, les peuples campaient d’un terrain de chasse à un autre.

Cette façon de s’abriter dans la nature a traversé les âges pour passer de sa plus simple expression, une tente en peaux d’animaux extrêmement lourde, à la tente canadienne tout coton jusqu’à sa nouvelle expression : la tente compacte montée en deux minutes.

Longtemps réservé aux personnes en bonne condition physique et aux mondains qui voulaient quitter l’air pollué au début du 20e siècle, le camping est devenu de nos jours un moyen de passer des vacances pas chères, pas chères.

Le camping n’a pas toujours été voué aux loisirs. Il a d’abord été utile à l’exercice militaire, puis aux associations de jeunes hommes britanniques et américains, dont les Young Men Christian Associations (YMCA) et le mouvement scout, qui voulaient ramener l’humain à la nature avec l’industrialisation et l’urbanisation montante dans les sociétés occidentales.

Toutefois, la pratique du camping va vite se doter d’une image positive dans des sociétés de plus en plus polluantes. Partir en nature pour se ressourcer, faire le plein d’air pur, reconnecter avec cet esprit de liberté véhiculé par les grands explorateurs du 19e siècle partant à la découverte de la brousse… Sortez le côté nomade en vous!

(Lire l’article complet dans l’édition #164 juin/juillet 2019 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

Et si : la conquête des Plaines d’Abraham