En kiosque

FREE TO PLAY, PAY TO WIN ET JEUX PAYANTS

Chroniqueur Alexis Le Marec
Partager

Trois univers incompatibles

Payer pour gagner, derrière de nombreux jeux gratuits et même payants se retrouve ce concept honni des joueurs. Quand les studios vont trop loin…

Novembre 2017, les joueurs attendent Star Wars Battlefront 2 de pied ferme. Il faut dire que le jeu bénéficie d’un mode histoire assez intéressant, mais propose surtout un excellent PVP dans l’univers éponyme. Et là c’est le drame! Les lootboxes permettent de débloquer de nouvelles habiletés via des cartes que l’on gagne, tandis que les doublons deviennent de l’argent permettant de débloquer ces habiletés. Et, bien sûr, ces lootboxes sont payantes. On peut bien en obtenir gratuitement en jouant normalement et progresser vite, mais il nous a fallu pour cela nous maintenir parmi les meilleurs joueurs de chaque partie. Devant la grogne, Electronic Arts a vite fait marche arrière et instauré depuis un excellent système de progression qui demande juste de jouer. Mais le mal était fait et le jeu n’a pas connu les ventes escomptées, malgré ses grandes qualités.

SUGGESTIONS

Free to play ou Pay to win… difficile de faire la différence? C’est simple, le Pay to win demande d’acheter des vies, des armes ou des équipements. Le Free to play propose juste d’acheter du cosmétique. On retrouve quelques jeux payants qui se sont crus à appliquer les méthodes de jeux gratuits en versant dans le Pay to win, mais mal leur en a pris!

Fortnite
Genre : PVP

Plateformes : PC, PS4, Switch, Xbox

Si le mode PVE en coopération demeure payant, rendre le PVP gratuit dans ce jeu a été l’une des meilleures idées d’Epic Games. Résultat : Fortnite fait un carton plein et les joueurs ne rechignent pas à dépenser quelques dollars dans du cosmétique. Et puis Epic assure un suivi sans faille auprès du jeu et multiplie les évènements et annonces. Voilà un éditeur qui a compris tout ce qu’il faut faire.

Star Wars Battlefront 2

Genre : PVP

Plateformes : PC, PS4, Xbox

Malgré ses immenses qualités techniques et un PVP de très bon niveau, le jeu qui devait être le fer de lance d’Electronic Arts pour Noël 2017 a viré presque au fiasco avec son système de lootboxes permettant de progresser. Depuis, Electronic Arts a corrigé le tir et a rendu le jeu bien plus accessible, y compris pour débloquer les modes d’armes qui exigent moins de « kills » (comme j’avais tout débloqué avant, ça fait toujours le petit effet, j’aurais peut-être dû attendre). En tout cas, le jeu est fortement recommandable désormais, et est un vrai jeu que l’on achète et non plus un Pay to win payant.

(Plus de suggestions dans l’édition #161 février 2019 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
En kiosque

BINGE WATCHING