Archive

Jeux d’horreur

Chroniqueur Alexis Le Marec
Partager

Un genre à ne pas éviter!

Genre longtemps sous représenté, les jeux d’horreur ont fait naître quelque chose de nouveau qui va bien plus loin que dans le cinéma, mais ils ont également annoncé la maturité des jeux vidéo.

L’horreur au cinéma, longtemps honnie des adultes, a enchanté les adolescents des années 80 et 90. Dans les jeux, son arrivée a été plus longue, d’abord à cause du niveau technique des 8 bits, et à cause d’un Nintendo qui règne en maître absolu dans les années 80 avec sa NES et ses jeux édulcorés. Un certain Capcom sort bien Sweet Home, mais il ne dépassera pas les frontières du Japon. D’un autre côté, difficile de réaliser un jeu d’horreur sur le matériel d’alors, à l’exemple de Texas Chainsaw Massacre édité par Atari, et dans lequel on interprète le tueur qui se promène sympathiquement dans une forêt en plein jour, et où le but consiste à éviter des pièges et à découper ce qui ressemble à des petites filles. Quelques jeux sortiront également sur les ordinateurs d’alors, mais ce genre restera moins populaire.

L’arrivée des ordinateurs et consoles 16 bits est une tentative de renouveau avec des jeux comme Elvira, mais c’est surtout la Genesys qui fera sensation lorsqu’elle voit arriver Splatterhouse 1 et 2. Le héros portant un masque maudit façon Jason connaît son succès, découpe chaque portion d’ennemi, et le jeu marque les esprits.

SUGGESTIONS

Ils nous ont fait frémir, mais nous les avons adorés, si ce n’était le manque d’espace en raison du format magazine, on en aurait bien ajouté quelques-uns de plus. Voici un top des jeux d’horreur qui nous ont marqués, garanti sans un aucun Resident Evil.

Dead Space
Plateforme : PS    Xbox    PC

Les deux premiers sont incroyables de par l’horreur et l’ambiance qu’ils distillent. Dead Space a été une véritable claque et a renouvelé le genre avec brio en le transportant dans l’espace. Sa réputation n’est pas volée.

Alan Wake
Plateformes : Xbox    PC

L’écrivain maudit a été sur Xbox 360 et PC au cœur d’une des aventures les plus tordues et créatives de ces dernières années. Une lampe torche, quelques munitions, et surtout savoir courir et éviter les pièges dans le feu de l’action seront vos plus grands alliés. Un jeu que l’on ne lâche pas avant de l’avoir fini.

(Lire l’article complet dans l’édition #166 octobre/novembre 2019 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

Normand L’Amour