Archive

LE VOLEUR

Chroniqueur Guillaume Pineault
Photographe Sarah Dagenais
Partager

Pour une fois… je vais vous le dire… c’est LUI l’épais.

Un beau soir d’automne, on revient du resto ma blonde et moi. On commence à préparer nos valises, car on part pour Chicago. Petit voyage d’amoureux t’sais! Nous terminons la préparation de nos valises, moi un sac à dos, elle l’équivalent d’un vestiaire de hockey… À la toute fin, elle cherche ses lunettes de soleil. Je me rappelle les avoir placées dans la cuisine en suivant la liste d’items à ne pas oublier (oui, oui, c’est elle qui l’avait préparée cette liste).

– Chérie, tes lunettes sont sur la table de cuisine.
NON!
Hey, je sais, je les ai placées moi-même!
Non, sont pas là.
Regarde avec tes yeux d’adultes (ouais, quand je suis certain, je suis un peu baveux, t’sais)
Hey, sont pas là… j’pas folle.
OK, j’m’en viens te montrer moi-même où elles sont.

J’arrive dans la cuisine… BÂTARD! Sont pas là.
L’esti de chat… y’a dû les jeter par terre encore.
Y’a jamais fait ça Guillaume!
Bon, ça y est, défends le chat maintenant…
Guillaume, as-tu ouvert la fenêtre de la porte du balcon?
C’est quoi le rapport…
Ben elle est ouverte…
Ben là chérie, tu penses quand même pas que tes lunettes sont parties au vent?

Je me lève la tête et, effectivement, la fenêtre est ouverte… pis la moustiquaire n’est plus là. Moi, le grand Sherlock, mon premier réflexe est : « Bon, la moustiquaire est partie au vent. » Hum… Après mûre réflexion, ça prend du vent en tabarnane pour décrocher une moustiquaire, parce qu’on se rappelle que la fonction de base d’une moustiquaire, c’est ça, LAISSER PASSER LE VENT!

À partir de là, ça se bouscule rapidement. La table de cuisine est donc ben clean. Ah oui! peut-être parce qu’il n’y a plus de… lunettes de soleil, MacBook Pro, iPod, appareil photo, montre. Vous vous dites sûrement : « Mais oui, mais Guillaume, fais le ménage aussi au lieu de laisser ça à la vue. » C’était sur la table pour préparer les valises au départ! Parce que moi, quand je le vois, je ne l’oublie pas. Le voleur aussi pense de même, visiblement!

Bon, c’est juste du matériel… C’est toujours ben moins pire que de se réveiller dans un bain de glace avec un rein en moins.

Je cogne chez ma voisine d’en dessous :
Avez-vous vu quelque chose de suspect?
Non, juste votre coloc qui semblait pressé qui est sorti par la cour arrière.
Mon coloc?
Ben le gars, il devait être en retard à un meeting, il courait avec son ordinateur dans les bras. Il a même échappé une enveloppe; c’est moi qui lui ai redonnée en lui ouvrant la porte de la clôture.

Crédit photo : Sarah Dagenais

MA VOISINE A TENU LA PORTE À MON VOLEUR!

J’avais beau y penser, je me disais : « Une enveloppe, mais quelle enveloppe? » Y’est toujours ben pas parti avec mon compte d’Hydro… et bang! Je comprends! Je monte en courant dans ma chambre, ouvre le tiroir de ma table de chevet… plus d’enveloppe.

NONNNNNNN! Cette enveloppe. D’argent liquide. Dans ma cachette secrète. 2000 $. Bon, après avoir parlé avec les enquêteurs, paraîtrait-il que c’est possiblement la moins bonne cachette et la plus évidente : LA TABLE DE CHEVET!

Sur Internet, on conseille plus de cacher son argent dans le congélateur… Je sais ben pas pourquoi. Sûrement que ça gèle tes fonds!

Le lendemain matin, j’étais rendu fou. Tout le monde était suspect. Le taxi pour l’aéroport arrive :
– Comment tu sais mon adresse toé?
Heu, vous m’avez appelé.
S’cusez, je suis un peu sur les nerfs.

Arrivé aux douanes de l’aéroport, je dépose mon sac sur le comptoir d’inspection :
Vous n’avez pas de laptop dans votre sac?
Comment sais-tu que j’ai pu de laptop toé?
Heu, c’était une question.
S’cusez, je suis donc ben sur les nerfs.
Tassez-vous à droite pour l’inspection complète…
Ah, câlice! Je ne suis pas sur les nerfs parce que j’ai quelque chose d’illégal…
Je vous demanderais de garder le silence pendant qu’on vérifie vos bagages.

C’est bon monsieur Pineault, tout est en règle.
Merci.
Bon vol.
Qu’essé vol, tu me cherches-tu?

Ma blonde :
UN VOL D’AVION GUILLAUME!

Y’a rien qui commence plus mal des vacances que d’appeler ses assurances en attendant à la gate pour le départ de ton avion. Parce qu’on dirait qu’il faut absolument tomber sur le Sherlock Holmes des réclamations :
C’est pour une réclamation?
Oui, à la suite d’un vol!
Avez-vous touché les lieux du crime?
Ben oui, j’habite là, c’est ben dur de pas avoir touché ma table de cuisine!
Dommage, on aurait peut-être pu prendre des empreintes…
Hey, ça va CSI Hochelaga!
Avez-vous filmé le vol?
Ben oui, c’est ça et je voulais qu’on le regarde ensemble… Ben non, esti, sinon je serais pas au téléphone avec toi, je serai avec 2-3 chums pis des battes de baseball en direction du voleur!
Est-ce que c’est vous qui avez commis le vol?
BEN VOYONS DONC, TU ME NIAISES-TU? Mais combien de personnes, honnêtement, as-tu piégées avec cette question-là? Y’en as-tu vraiment beaucoup qui ont dit : « Désolé, vous m’avez eu, mon erreur? »
Écoutez monsieur Pineault, tout est possible.
Coudonc, c’tu toi qui m’a volé d’abord?
C’est ridicule monsieur Pineault.
Écoutez monsieur… TOUT EST POSSIBLE!

Crédit photo : Saah Dagenais

Une fois le tout accepté par les assurances et le roi de l’interrogation, je me suis racheté tous les objets qui m’ont été volés, principalement mon MacBook Pro (pour pouvoir écrire mes chroniques de SUMMUM!)… Une fois les réclamations remboursées, j’en ai profité pour appeler Sherlock aux assurances, l’envoyer promener pour le mauvais service que j’ai eu quand j’étais en état de crise… et pour annuler mes assurances avec eux.

Après mûre réflexion, comme je ne voulais pas revivre les mêmes erreurs, j’ai changé mes cachettes. Cependant, comme ce n’est pas recommandé de cacher son laptop dans le congélateur, j’ai eu un flash de fou. Comme je ne cuisine jamais, je me suis dit, je vais le cacher dans le four, les voleurs ne regarderont jamais là!

Effectivement, les voleurs ne regardent jamais là… La belle-mère non plus d’ailleurs. Elle est venue aider ma blonde pour un potluck où elle devait faire un macaroni au fromage. Voulant bien faire, la belle-mère a préchauffé le four… Qui regarde dans son four avant de le préchauffer? PERSONNE!

Le système de feu part, je rentre dans la cuisine en courant. QU’EST-CE QUI SE PASSE?

Belle-mère : On faisait juste préchauffer le four pis la boucane a commencé…
Moi : NONNNNNNNNN! MON LAPTOP!

Elle ouvre le four.

Belle-mère : Ha! Ha! Ha! Ben là, c’est vraiment un MAC and CHEESE!
Moi : …
Belle-mère : Au moins, vous avez des assurances.

Ah! Ben criss! J’ai peut-être pris le temps d’envoyer chier Sherlock et d’annuler mes assurances, mais j’en n’ai pas repris d’autres ailleurs…

Finalement, c’est vraiment encore moi l’épais!

(Article publié dans l’édition #153 février 2018 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Exclusif web

Les superhéros les plus populaires de Marvel et DC