Archive

LES 10 COMMANDEMENTS DU CÉLIBATAIRE

Chroniqueur Nathacha Gilbert
Directeur Benoit St-Pierre
Illustrateur Mario Malouin
Partager

GARS

Il se peut que la venue nouvelle du célibat dans votre vie puisse vous faire faire un ti-caca nerveux sans votre consentement. C’est un peu comme recommencer à faire du bike après un break de 20 ans. Tu te souviens qu’il faut garder les mains sur le guidon, mais t’auras sûrement besoin de quelques coups de pédales avant de te rappeler comment faire un « wheeling » digne de ce nom. Alors, avant de partir sans casque sur la piste cyclable, nous allons te donner quelques conseils de sécurité et règles de conduite afin d’éviter que t’ailles t’effoirer la face sur le coin du trottoir « drette » devant la roulotte à patates frites.

Crédit photo : Mario Malouin

YOLO, TU SERAS.
C’est probablement la règle la plus numéro UNO de toutes les règles importantes du guide pour nouveau célibataire. Le newbie dans le milieu a souvent perdu la main et a involontairement le réflexe de merde de vouloir se recaser fucking trop vite, de tenter de se remettre sur la track ou, si t’as pas encore « catché » avec deux exemples, d’essayer de se relever le plus rapidement possible de sa chute en espérant que personne l’ait filmé et mis sur Facebook. En résumé, de potentiellement « scraper » les beaux moments qui peuvent se présenter à lui. Alors, avant de tomber en mode panique, range-toi sur le côté de la route, mets les quatre « flashs » et applique le/la/les/un/une/des règles du fameux YOLO (You Only Live Once). Aie du fun sans trop réfléchir aux conséquences et aux répercussions désastreuses que tes moves d’adolescent de 16 ans vont t’occasionner. Profite de ce nouveau mode de vie pendant que c’est encore le temps, car tu peux faire un face à face avec un foutu coup de foutre quand tu t’en attendras le moins, et là, ça sera trop tard. YOLO, c’est la mère de toutes les règles…

On pourrait arrêter la chronique drette-là, car elle résume tout ce qu’un célibataire doit garder en tête, mais comme le titre de la chronique dit qu’on doit te donner 10 règles, on va devoir se forcer et t’en trouver d’autres…

DE TON TEMPS, TU EN PROFITERAS.
Il n’y a pas grand-chose de mieux que le sentiment de se réveiller un samedi midi en se disant : « Ostie que je suis bien dans mon lit, j’pense que je vais dormir un autre 3-4 heures juste pour faire chier tous ceux qui sont en couple avec une batch de kids. » Ben tu pourrais avoir ce même merveilleux feeling dans ta vie de tous les jours. Pour appuyer ces propos, voici quelques commentaires de célibataires recueillis lors d’un récent vox pop :
« Criss que je suis ben en bobette sur le divan à boire de la bière en regardant la ‘’game’’ de hockey. » – Yvan
« C’est le fun de manger ma pizza directement dans la boîte de carton. J’ai sauvé sur le liquide à vaisselle et ça m’a permis de me payer un trip dans le Sud » – Dave
« Ça fait du bien de pas devoir m’inventer une raison minable pour justifier les odeurs d’haleine de sambuca flambé sur mon zouize. » – Patrick

Malheureusement, il y a aussi un revers à la médaille. Entre autres choses, de devoir faire soi-même son lavage ou un Kraft Dinner extra saucisses. Mais tu pourras toujours aller chez ta mère les dimanches pour combler ces deux besoins essentiels. Vois cette période « difficile » de ta vie comme si t’étais en mode week-end all day long, et les week-ends, on aime ça! Profites-en au max, car même si on dit qu’après la pluie vient le beau temps, ça veut aussi dire qu’après le beau temps, revient la pluie.

FUCK FRIEND, ELLE RESTERA.
Advenant le cas où un dossier serait passé du stade fuck friend à « Ouin, là ça commence à être un peu trop lourd comme shit », on te propose deux façons de t’en sortir avec plus ou moins de dignité. La première, vaguement inspirée d’un concierge d’école secondaire qui désire garder l’anonymat : « Un billot dans une toilette va toujours rester un billot dans une toilette, même si tu l’embaumes d’un push de Febreeze. » En d’autres mots, fuck l’enrobage, tu flushes le plus vite possible. Si tu optes pour cette option, nous te conseillons l’utilisation du texto comme moyen de transmission de l’information. Ça te permet de t’en sortir sans trop te salir les mains (texto = Purell). Tu peux envisager la deuxième option et lui permettre d’exprimer ce qu’elle ressent « dans son dedans » face à cette situation de remise en question sur votre relation. Mais là, tu risques de t’embarquer dans un long procès devant jury. Pis, entre nous, tu serais cave de vouloir t’embarquer là-dedans à moins que t’ailles vraiment trop de temps à perdre. C’est simple, si tu veux profiter un peu des avantages d’être célibataire, garde en tête que la fille à côté de toi est uniquement une amie avec bénéfices (une expression politically correct pour dire que c’est juste une fuck friend). Et si tu veux être certain que ça ne dépasse pas le stade du one night, ne lui demande pas son nom ou dis-en un autre chaque fois que tu l’interpelles, ça devrait calmer ses ardeurs de fonder une famille avec toi.

UNE TUQUE, EN TOUT TEMPS, TU PORTERAS
Après une dizaine de tournées de shooters, plusieurs choses ont la fâcheuse tendance à prendre le bord : ton chèque de paie, ton retour d’impôts, tes critères de sélection et ta petite voix intérieure qui te crie par la tête que ça serait pas si bête que ça de prendre 15 minutes pour essayer de mettre un condom comme du monde. Et si tu crois que c’est un conseil bidon, souviens-toi que ton conseiller financier t’a un peu trop souvent fait remarquer que t’avais sûrement des talents, mais pas celui de la comptabilité et que s’il se fiait aux intérêts que te rapporte ton compte à la caisse pop, t’avais pas trop les moyens de faire vivre une fille de Brossard, vice-championne d’un concours de wet t-shirt de Vallée-Jonction, et ce, même si elle croyait être en mesure d’aller chercher le titre aux prochains mondiaux qui se tiendront le week-end prochain à Saint-Jean-de-Matha. Sois réaliste, c’est pas parce que la fille a eu la coquette intention de mettre une shot de parfum sur sa petite culotte et qu’elle s’appelle supposément Marie-Madeleine que ça fait d’elle une vierge. Rappelle-toi aussi qu’elle a tout de même décidé d’aller chez toi, malgré que tu aies vomi deux fois sur son beau gaminet blanc (tu vois bien qu’elle est prête à tout pour faire avancer sa prolifique carrière, même si elle doit corrompre un membre du jury). Alors, si tu veux éviter qu’elle t’appelle dans neuf mois pour te donner des nouvelles concernant autre chose que sa tournée mondiale des bars du Grand-Nord, featuring Tangerine Dream, pense à investir dans une boîte de condoms, pas juste dans la carrière de Marie-Madeleine.

AIDE-TOI ET LE CIEL T’AIDERA.
On parle ici du principe de la paire de bas dans le pantalon. Profite de ta situation libertine afin de te faire paraître plus big que tu l’es en réalité. Plus tu te prends pour le king, plus t’as de chances que tu passes pour un king et, peut-être même, d’en devenir réellement un! Mais fais attention aux pièges qui se pointeront à l’horizon de ton bout d’nez. Souvent, lorsqu’on redevient célibataire, on a la mauvaise habitude de vouloir tout changer d’un coup, incluant un nouveau style de vie qui s’accompagne en prime de nouvelles fréquentations qui ont investi un peu trop de leurs prêts étudiants sur leur apparence. Conseil d’ami : fais juste attention de ne pas trop t’enfler la tête durant ton processus d’ascension au trône, car il se pourrait que ta nouvelle couronne ne te fasse pas aussi longtemps que tu l’aurais voulu et que tu deviennes rapidement le fou du roi auprès de la cour. Règle générale, ces petites reines se tanneront de toi avant la fin de tes paiements sur tes cartes de crédit…

FILLES

Dans toutes les sphères de notre vie, il existe un genre de code. Que ce soit le Code criminel ou le Code de la sécurité routière, pour mettre des balises à ceux qui ne savent clairement pas chauffer. C’est aussi vrai au travail avec les codes d’éthique, dans la vie en général (genre, tu changes le papier de toilette quand celui que tu viens de finir est maintenant… fini) ou dans un couple (genre, tu révèles pas un secret d’oreiller à ta belle-famille dans le dos de ton chum, sous peine de pendaison). Ben si y’a un code que tout le monde devrait connaître, c’est celui des célibs. Parce que croyez-nous, y’a des personnes seules dans la vie qui ne semblent pas avoir encore compris ça!

Crédit photo : Mario Malouin

SUR LES SITES DE RENCONTRE, TU N’IRAS.
Clairement parce que c’est overrated. Y’a personne en 2016 qui trouve vraiment l’amour sur un site de rencontre et ceux qui ont vraiment rencontré quelqu’un là-dessus étaient juste tellement désespérés qu’ils se sont résignés à… ça! Y’a tellement des crottés et des « tous croches » là-dessus; les bons gars ne se tiennent pas sur Tinder, ma cocotte. Non, le bon gars, il est chez lui, à regarder Tout le monde en parle en pyj sur son divan avec un verre de Coke (ou de Pepsi, on veut mettre personne en maudit) et à flatter Jack, son labrador blond. Oui, le bon gars s’est déjà inscrit sur un site de rencontre, mais il a vite compris que les filles qui étaient là-dessus n’étaient pas sérieuses et ne savaient pas ce qu’elles voulaient. Fait que, il a fait un u-turn, pis il est rentré chez lui bredouille. Parce que non, le bon gars ne couche pas le premier soir. Pis si jamais tu décides de ne pas nous écouter, eh bien, on te suggère de t’inscrire à un site de rencontre, mais UN seul. Sinon, t’as juste l’air d’une fille qui cherche à se faire ramoner au plus sacrant.

LA CAPOTE, TU METTRAS.
Ce n’est pas nous qui le disons, mais quand t’es célibataire et que tu vois plus de gars passer chez vous que la balayeuse se fait passer par semaine, eh ben y faut que t’ailles chez le gynéco pour t’écarter pas mal plus souvent qu’autrement. Fais-le comme tu le sens, mais c’est ben sûr que si tu te protégeais, ça aiderait pas mal. Ah! Pis tu penses que t’es hors de danger quand monsieur se retire juste à temps? Va falloir que t’ailles relire un peu tes cours de sexualité parce que y’a sûrement quelque chose que t’as pas compris : y’a du « viendu » qui est éjecté AVANT qu’il ait besoin de se retirer, pour ton info. Ah! Et, by the way, comme si la notion t’avait manqué pendant tes cours de FPS au secondaire – si t’en as eus –, le condom est pas efficace contre toutes les maladies transmises sexuellement. On dit ça de même, mais l’herpès là, c’est pas une plante.

LE MÊME DISCOURS, TU TIENDRAS.
Ce qui fait chier solide avec les célibataires, c’est de les voir se fourrer dans leurs explications du pourquoi du comment ils sont encore tous seuls dans la vie. « J’ai eu le cœur brisé trop souvent, à un point tel qu’il n’est même plus capable de se recoller », « J’ai rencontré l’homme de ma vie une fois, je l’ai laissé filer et, depuis, je ne trouve pas mieux que lui ». Foutaise! T’es toute seule parce que t’es trop difficile pour être en couple. Mais bon, c’est pas de ça qu’on parle. Règle ben importante quand t’es la spécialiste des dildos, c’est qu’il faut que ton discours se tienne. Si t’es célibataire parce que t’es ben toute seule, fine. Crie-le au monde entier, mais commence pas à raconter ta vie 2-3 fois dans le détail pour expliquer comment ça se fait que t’es rendue là.

LES MOMENTS DE FAIBLESSE, TU N’AURAS.
Par moments de faiblesse, on entend les espèces de petits speechs de merde que tu réserves à tes fréquentations/conquêtes, aux petites coches que tu risques de péter parce que le gars t’as pas donné de nouvelle, parce qu’il t’a pas rappelée, parce qu’il a décidé de voir ses chums, parce qu’il s’est endormi sur le divan au lieu de venir te rejoindre. Écoute ben fille, c’est pas ton chum là. Y’a aucune obligation envers toi. Ça sert à rien de faire ta Germaine contrôlante et possessive. Tout ce que tu risques de faire, c’est d’être obligée de te réinscrire sur Tinder pour te trouver un autre pénis, parce que celui-là tu vas l’avoir fait fuir en courant. Tes petites crisettes et tes larmes de crocodile, garde ça pour ta grand-mère ou pour les films de filles qui passent en boucle tous les soirs à TVA pendant l’été pour te rappeler à quel point t’es forever alone, dans le confort de ton foyer avec ton chat.

DE L’ORGUEIL, TU AURAS.
Un gars qui te fait chier, que ce soit ton ex ou le gars que t’as ramené vendredi soir passé pis qui t’as même pas dit bye avant de foutre le camp le lendemain matin, c’est un gars qui t’as fait chier. Point. Ça sert à rien de lui écrire comme une folle pour savoir si c’est possible de vous revoir. Ça sert encore moins à rien d’écrire à ton ex comme si y’avait aucun autre homme qui existait sur la Terre pour le supplier à genoux de revenir. La parfaite célibataire, elle, elle a de l’orgueil et elle est capable de se tenir. L’expression suivante prévaut aussi bien pour les gars avec qui t’es sortie que ceux avec qui t’as couchés, avec qui t’aurais pu coucher, mais que finalement ç’a chié, ou les gars avec qui t’aurais voulu coucher, mais qui ont « chocké » : reprendre avec son ex, c’est comme ravaler son vomi.

(Article publié dans l’édition #138 juin 2016 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Exclusif web

Fabien Cloutier