Archive

LES ANNÉES 50

Chroniqueur Michel Bouchard
Partager

C’est dans les années 50 qu’est apparue la tendance de la société de consommation que l’on connaît aujourd’hui. Les appareils ménagers ont envahi les cuisines et les télévisions ont pris une place importante dans les salons. Les familles étaient nombreuses et les femmes demeuraient généralement au foyer pendant que l’homme allait travailler…

C’était très différent d’aujourd’hui dans les années 50…

CURÉ et ENFANT

Dans les années 50, le curé du village avait le pouvoir de rentrer dans les maisons et de sermonner négativement les femmes qui n’avaient pas eu d’enfant depuis un bon moment; aujourd’hui, les mots CURÉ et ENFANT sont rarement associés de manière positive.

Messe

Dans les années 50, presque tout le monde se faisait un devoir d’aller à la messe chaque dimanche, c’était sacré; aujourd’hui, c’est le football qui est sacré le dimanche…

Faux grain

Dans les années 50, les femmes aimaient bien se dessiner un faux grain de beauté sur le visage pour ressembler à Marilyn; aujourd’hui, on se fait enlever les taches de rousseur au laser.

Fumer

Dans les années 50, fumer était considéré comme sain et normal, tant dans le cabinet du médecin que dans une classe de primaire; aujourd’hui, on peut tirer à vue sur quelqu’un qui fume une cigarette à moins de 1000 mètres d’un cimetière.

Laitier

Dans les années 50, on n’allait pas à l’épicerie pour acheter du pain et du lait, car le boulanger apportait le pain dans les chaumières et le laitier livrait son nectar à la maison; aujourd’hui, ce n’est plus nécessaire, car on a inventé les intolérances au lactose et au gluten.

Ventriloque

Dans les années 50, un ventriloque ça faisait rire les gens; aujourd’hui, on ne peut plus rire de grand-chose, à croire que les ventriloques vont revenir.

Télévision en noir et blanc

Dans les années 50, la télévision en noir et blanc était l’appareil technologique le plus sophistiqué qu’on puisse posséder; aujourd’hui, même le journal est imprimé en couleurs.

Voitures

Dans les années 50, les gens pouvaient avoir des ailerons surélevés sur les voitures; aujourd’hui, le seul à en avoir est le douchebag de Laval.

Bikini

Dans les années 50, un bikini deux pièces en révélait un peu trop au goût de la majorité des gens; aujourd’hui, on pourrait faire une vingtaine de bikinis avec le tissu d’un seul bikini de l’époque.

Hockey

Dans les années 50, on jouait au hockey avec pas de casque et on gardait les buts avec pas de masque, parce que c’était mâle de pas protéger la tête; aujourd’hui, on a des ligues de hockey féminin où on joue avec sa tête.

Télé en français

Dans les années 50, si tu regardais une émission de télé en français, c’était à Radio-Canada et pas ailleurs parce que c’était le seul poste, donc inutile d’avoir plus qu’un appareil; aujourd’hui, on retrouve des chaînes avec des feux de foyer 24 heures par jour.

Sexistes

Dans les années 50, les publicitaires ne se bâdraient pas avec les images sexistes…

Misogynes

Dans les années 50, les publicitaires ne se cassaient pas trop les couilles avec les propos misogynes…

Publicitaires

Dans les années 50, les publicitaires faisaient vraiment ce qu’ils voulaient…

Drôles de trucs

Dans les années 50, on publiait de bien drôles de trucs dans les bandes dessinées pour enfants; aujourd’hui, il est interdit de s’adresser à un enfant dans une publicité.

Pantalons

Dans les années 50, les jeans étaient faits pour aller à l’étable; aujourd’hui, on peut porter des pantalons mous et des chandails imprimés moches dans les galas.

Cuir

Dans les années 50, s’habiller en cuir et porter des chapeaux de marin était un signe de mâle dominant au cinéma; aujourd’hui, on s’habille ainsi quand on veut caricaturer les bars gais dans les films.

Mini laboratoire atomique

Dans les années 50, tu pouvais jouer avec ton mini laboratoire atomique; aujourd’hui, si tu possèdes ce genre de truc, la GRC va débarquer chez toi.

(Article publié dans l’édition #155 mai 2018 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
En kiosque

ÉTAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE