Archive

Les studios maison, d’hier à aujourd’hui

Chroniqueur Maxime Johnson
Partager

Les musiciens enregistrent des chansons à leur domicile depuis des décennies. Alors que les premiers studios à la maison n’étaient, au départ, accessibles qu’aux artistes établis, n’importe quel musicien amateur peut désormais enregistrer de la musique d’une grande qualité dans son pyjama sans se ruiner.

La technologie pour s’enregistrer à la maison existe depuis au moins les années 30. À l’époque, des appareils, comme le Radiola de RCA, enregistraient les utilisateurs directement sur disques. L’appareil n’a connu qu’un succès limité, mais le Recordio de Wilcox-Gay a eu un plus grand impact dans les années 40.

Des enregistreurs du genre, et même les premiers modèles magnétiques qui ont été lancés dans les décennies suivantes, étaient intéressants pour conserver ses souvenirs, mais pas pour créer de la musique. La qualité audio n’était tout simplement pas au rendez-vous, et l’équipement ne permettait pas de mixer plusieurs instruments avec précision.

Les premiers studios maison étaient donc des pièces converties avec des équipements similaires à ceux que l’on retrouvait dans les studios professionnels à l’époque. Le studio n’avait de maison que son emplacement : pour le reste, tout était similaire.

Six essentiels pour s’enregistrer à la maison

Que ce soit pour enregistrer un album professionnel ou simplement partager ses créations avec ses amis, voici six pièces d’équipement essentielles pour tout studio à la maison digne de ce nom.

Ordinateur portatif
La pièce maîtresse de tout studio à la maison est désormais l’ordinateur. C’est sur celui-ci que se déroulera l’enregistrement, l’ajout d’instruments numériques, le mixage des pistes et la sauvegarde des chansons finales.

On suggère : MacBook Pro d’Apple

Interface audio
Vous ne devriez jamais brancher vos instruments ou votre microphone dans l’ordinateur directement. Pour obtenir un son d’une meilleure qualité, optez plutôt pour une interface audio, un appareil qui convertit le signal analogique de vos instruments et le transfert d’une façon numérique à votre Mac ou à votre PC par un port USB.

On suggère : Focusrite Scarlett 2i2

Station audionumérique
Les consoles de mixage traditionnelles ont été remplacées dans les studios par des stations audionumériques (mieux connues sous leur acronyme anglophone DAW), des logiciels puissants qui permettent d’agencer les pistes qui composent vos chansons, mais aussi de composer de la musique directement et d’ajouter des effets pour reproduire par exemple le son d’un amplificateur particulier.

On suggère : Pro Tools

Microphone
Il existe deux types de microphones pour les studios : les microphones à condensateurs (plus sensibles et habituellement utilisés dans les environnements professionnels) et les microphones dynamiques (plus pratiques en direct). N’oubliez pas également les accessoires nécessaires, comme un pied et un câble.

On suggère : RØDE NT1-A

Écouteurs
Alors que les studios professionnels sont dotés d’une pièce isolée où il est possible d’installer des haut-parleurs d’une grande précision, vous utiliserez probablement des écouteurs à la maison. Attention : la plupart des appareils sur le marché changent la musique, pour amplifier les basses par exemple, ce qui est à éviter ici. Optez pour un modèle avec un son neutre.

On suggère : Sennheiser HD 280 Pro

Mousse isolante
Il ne sert à rien de débourser 5000 $ en équipement électronique si la pièce dans laquelle vous enregistrez fait de l’écho. Même sans transformer sa maison en studio Abbey Road, l’installation temporaire de quelques panneaux de mousse isolante pourrait grandement améliorer la qualité de vos enregistrements.

On suggère : trappes à basses

(Lire l’article complet dans l’édition #165 août/septembre 2019 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

LE SANGLANT QUENTIN TARANTINO