En kiosque

L’univers des MMO

Chroniqueur Alexis Le Marec
Partager

Beaucoup d’appelés, peu d’élus

C’est l’une des vaches à lait de l’industrie, de celles qui ont donné naissance à d’autres genres. Les MMO (pour Massively Multiplayer Online games, ou jeux en ligne massivement multijoueurs [MMOG] en français) ont fasciné dès leurs prémices. On les appelait alors MUD (Multi User Dungeon), mais ils n’étaient que des interfaces textuelles qui permettaient aux joueurs d’interagir entre eux, et de choisir l’action à accomplir en pressant une touche.

C’était assez basique, mais suffisamment prenant et tellement populaire dans les universités pour que le genre soit repris en 1991, mais avec un graphisme 2D. Aux commandes, AOL qui lance Neverwinter Night, développé par SSI et qui entrera immédiatement dans l’histoire.

Arrive en 1997 Ultima Online qui existe toujours, tandis qu’en 1999, EverQuest, édité par Sony, est le premier MMO à instituer un système d’abonnement. Contre toute attente, le jeu dépasse rapidement le million d’abonnés. Il faut dire qu’il amène avec lui un vrai moteur 3D et offre un monde immense à parcourir.

LA BOMBE WOW
S’ensuivent les jeux plus tournés vers le PvP (Player versus Player) comme Eve Online, jusqu’à l’apparition d’un nouveau venu qui va s’imposer face à tous, World of Warcraft. Le jeu de Blizzard est un véritable raz-de-marée. Richesse des classes, des équipements, immensité du monde proposé, des raids de plusieurs dizaines de joueurs; la complexité de WoW et le travail qui y fut consacré sont tels qu’il est joué par plus de 62 % des joueurs de MMO dans le monde. En 2010, 6 ans après son lancement, il réunit plus de 12 millions de joueurs qui n’hésitent pas à mettre une dizaine de dollars par mois dans l’abonnement.

SUGGESTIONS
Au-delà de WoW et RuneScape, voici quelques MMO et rejetons engendrés par ce genre.

GUILD WARS 2
Le MMO de NCsoft multiplie les extensions et les équipements pour attirer les joueurs, mais se distingue par sa propension à favoriser les affrontements en PvP entre joueurs et guildes.

// Galerie photo

DUAL UNIVERSE
Inspiré des MMO, voyez-le comme le monde de Ready Player One, un endroit où les joueurs peuvent tout créer et modifier. Il propose un univers dans lequel peuvent se connecter ensemble des centaines de milliers de personnes sur différentes planètes. Il devrait normalement sortir autour de juin en version bêta.

Crédit photo : Franca Perrotto - www.francaperrotto.com

(Lire l’article complet dans l’édition #168 février/mars 2020 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
En kiosque

20 ans de beautés