Exclusif web

Michael Zahran présente UBeard Oil

Rédactrice en chef Nathacha Gilbert
Interviewé Michael Zahran
Crédit photo Stalone Saveremuthu
Partager

Avec la popularité toujours croissante de la barbe chez les hommes, il va de soi que ces derniers sont de plus en plus appelés à traiter cette dernière afin qu’elle soit à leur « summum ». De nombreux produits pour les poils faciaux ont donc fait leur apparition sur le marché et plusieurs réinventent complètement le petit monde des barbus. C’est notamment le cas de la marque UBeard Oil, qui présente une huile pour la barbe unique en son genre. Michael Zahran est l’homme derrière cette nouvelle marque de cosmétique.

Michael, vraiment contente de te recevoir en entrevue chez SUMMUM. Dis-moi, comment vas-tu? Je vais vraiment bien, en fait, merci! Et toi?

Très bien, merci! On discute ensemble aujourd’hui parce que tu es le créateur et le fondateur de la compagnie UBeard Oil. C’est une marque d’huiles pour la barbe que tu as fondée l’an dernier. Mais c’est surtout pour tes besoins personnels que tu as lancé tes huiles pour la barbe, n’est-ce pas? Oui absolument. En tant qu’homme barbu, j’étais toujours à la recherche des meilleurs produits et huiles pour la barbe. Alors je me suis dit : « Tu sais quoi? Je vais faire la mienne! »

De quoi sont-elles composées et comment a été le processus de recherche pour trouver la bonne « recette »? C’est une huile faite d’ingrédients naturels et d’éléments organiques. Ça m’a pris environ un an et demi avant vraiment d’arriver au résultat parfait et à la balance idéale des ingrédients.

C’est ton père qui t’a servi de modèle, je me trompe? Mon père est mon étoile polaire dans ce projet. C’est un professeur de chimie, il m’a grandement aidé dans le processus de création et dans l’équipement nécessaire pour concevoir mes huiles. J’espère qu’un jour, je ferai grossir cette compagnie et lui redonner sa part pour sa retraite. Il « tripe » sur le laboratoire comme un adolescent de 15 ans! (Rires)

Crédit photo : Stalone Saveremuthe

Mais dis-moi, avant de te lancer là-dedans, ce n’est pas ta carrière première. Que fais-tu dans la vie à part créer des huiles à barbe dans ta cuisine? (Rires) Dans mon 9 à 5, je suis un formateur technique dans l’industrie du cannabis. Récemment, j’ai dû voyager énormément pour le boulot, donc ç’a été difficile pour moi de créer de nouveaux et plus de produits; les clients en redemandent… C’est un beau problème, mais il faut que je sois capable de rendre mes clients heureux et de mon côté, faire de mon mieux pour répondre à la demande!

Parle-moi des variétés d’huiles que tu as créées, Vik, Joe et Mike. Comment as-tu trouvé ton inspiration pour leur nom? Tous les noms ont été donnés en l’honneur de mes amis et pour ce qui est de « Mike », eh bien, c’est pour mon propre nom, Michael.

Dis-m’en plus sur leurs particularités. Chacune des huiles à barbe est basée sur un lifestyle, ou plus particulièrement sur une « senteur » qui accompagne ce mode de vie-là, si on veut!

Tu me disais aussi que tu lancerais deux autres huiles prochainement. Quelles sont leurs particularités? Oui, c’est l’un de mes objectifs de proposer cinq huiles à barbe différentes avec chacune leur propre senteur, sauf pour Vik, parce qu’elle est sans odeur celle-là!

Tu sembles avoir un intérêt à lancer aussi des baumes pour la barbe, c’est bien ça? Je crois que c’est important pour toutes les compagnies d’offrir toute une gamme de produits connexes et non un seul et unique item. Jusqu’à maintenant la vente des huiles fonctionne bien et je propose aussi des peignes pour la barbe 100 % en bois. Mon prochain produit pourrait en effet être un baume pour la barbe.

Crédit photo : Stalone Saveremuthe

Ton huile pénètre la peau très rapidement et permet une application facile également. Tu n’étais vraiment pas satisfait des huiles disponibles sur le marché, donc? Mon objectif le plus important quand on a commencé à travailler sur les huiles était de trouver la parfaite formule qui ferait en sorte que l’huile allait vraiment pénétrer la peau et qu’elle allait sécher rapidement. Je n’aimais pas particulièrement les produits sur le marché qui donnaient de la brillance, étaient huileux ou laissaient ma barbe ruisselante. Et je suis persuadé qu’un grand nombre de mes frères de barbe seront d’accord avec moi. J’ai même vu des gens qui ont complètement retiré l’huile de leur routine pour aller uniquement avec le baume parce que c’était moins salissant. Ceci dit, il faut utiliser l’huile à barbe parce que ça prend quelque chose pour hydrater ce qu’il y a en-dessous du poil! Alors oui, mes huiles pénètrent la peau rapidement; c’est léger et ça fonctionne sur tous les types de peau, peu importe ton origine ethnique.

Comment se passe la mise en marché de tes produits jusqu’à maintenant? Tranquillement, mais sûrement. Je vends la plupart de mes produits dans les barbershops grâce à ma page Instagram. Parce que je suis toujours en voyage, je n’ai pas toujours le temps de visiter les salons en personne, mais tout devrait changer sous peu si mes projets vont comme je veux.

Comment les gens entendent-ils parler de toi? Le bouche à oreille. J’aime bien cette méthode car les gens ont plus tendance à croire ce que leur disent leurs amis plutôt que ce qu’ils voient à travers les publicités. Alors pour l’instant, je me fie sur les bons mots des amateurs de mon huile pour mon projet.

Qu’est-ce qui s’en vient pour toi au cours des prochains mois? Beaucoup de choses. Je suis en train de finaliser le site internet et je devrai en faire le lancement. Je voudrais compléter quelques vidéos éducatives sur la barbe aussi. Je compte faire une tournée des barbershops et y intégrer des genres de mini-boutiques pour mieux vendre mes produits.

LIENS COMPLETS POUR SUIVRE UBEARD OIL

INSTAGRAM

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Exclusif web

Sinem Kara : En route pour le Zoofest