Archive

QUOTIDIEN ANNÉES 70

Chroniqueur Michel Bouchard
Partager

De quoi avait l’air le quotidien dans les années 70?

LES HABITUDES DE VIE ÉVOLUENT AU GRÉ DES GÉNÉRATIONS ET NOTRE RYTHME AU QUOTIDIEN EST BIEN SOUVENT DICTÉ PAR LE TRAVAIL, LA FAMILLE ET LES LOISIRS. DE QUOI AVAIT L’AIR LE QUOTIDIEN DANS LES ANNÉES 70? EN VOICI UN APERÇU!

Char-pick-up

Dans les années 70, personne ne riait d’un propriétaire de char-pick-up.

Reader’s Digest

Dans les années 70, on ne jouait pas à Clash of Clans assis sur le bol de toilette, on lisait le dernier numéro de Sélection du Reader’s Digest ou un Archie.

Foodies

Dans les années 70, les foodies n’étaient pas tout à fait à point et les photographes non plus…

Jell-O

Dans les années 70, le guide alimentaire disait sans doute qu’une portion quotidienne de Jell-O était recommandée…

En ligne

Dans les années 70, même sans Internet, on pouvait commander des trucs en ligne… à la différence que le « en ligne » signifie être dans la file d’un comptoir de Distribution aux consommateurs.

Films pornos

Dans les années 70, les films pornos en étaient à leurs balbutiements et étaient très différents de ce qu’on peut voir aujourd’hui. À l’époque, il y avait ce qu’on appelle un scénario et on censurait les parties intimes de la femme de manière toute naturelle avec une touffe de poils d’une densité incomparable et d’une opacité à faire damner un directeur photo.

Publications

Dans les années 70, les kiosques à journaux et magazines étaient remplis de publications de filles toutes nues. En effet, il fallait acheter des revues pour voir des filles à poil, car il était impossible d’écrire « Jennifer Lawrence boobs » sur Google. En fait, Google n’existait pas.

Tapisserie

Dans les années 70, on pouvait recouvrir toute surface d’une maison de tapisserie psychédélique et de shaggy à poils longs.

CÉRAMIQUE

Dans les années 70, quand on posait de la céramique, ON POSAIT DE LA CÉRAMIQUE EN TA!

Divan

Dans les années 70, un divan c’était un objet difficile à décrire.

Épuré

Dans les années 70, on ignorait ce que signifiait l’expression « décor épuré »…

L’homme moderne

Dans les années 70, l’homme moderne pouvait s’habiller en femme de la Rome antique.

Virilité

Dans les années 70, l’homme pouvait mettre complètement de côté sa virilité et son amour propre uniquement avec sa manière de se vêtir.

Électroménagers

Dans les années 70, on achetait des électroménagers colorés adaptés au décor…

Décor

Dans les années 70, on installait aussi des bains, des lavabos et des toilettes adaptés au décor…

Tricotait

Dans les années 70, tout se tricotait, de l’abat-jour, aux rideaux, en passant par des housses de boîtes de mouchoirs…

Ski

Dans les années 70, plusieurs personnes jouaient au tennis, faisaient du ski de fond ou faisaient du jogging sans en parler à leur entourage aux deux minutes.

Père

Dans les années 70, il n’y avait jamais d’imbroglio à savoir à quel poste on mettait la télé, c’est le père qui décidait, point à la ligne. Parce qu’à l’époque, un père, quand ça revenait de travailler, ça avait mal au dos, c’était fatigué et ça bougonnait.

Bonhomme Lego

Dans les années 70, on appelait ça un bonhomme Lego…

Fléchettes

Dans les années 70, on pouvait se lancer des fléchettes en toute impunité!

Vélo

Dans les années 70, tout le monde voulait un vélo avec un siège banane!

(Article publié dans l’édition #151 novembre 2017 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

LES MEILLEURS NOËLS RATÉS DES PINEAULT