Exclusif web

ROBBY JOHNSON EN MODE FESTIVAL

Chroniqueur Nathacha Gilbert
Interviewé Robby Johnson
Crédit photo Courtoisie Ryan Smith
Partager

Robby Johnson est pas mal installé au Québec pour l’été! Malgré quelques passages ici et là à Nashville au cours des prochaines semaines, Robby parcourra le Québec entier dans le cadre de son Hot Summer Tour. D’ailleurs, il s’arrêtera à Saint-Hyacinthe, le weekend prochain, pour un méchant gros party, le plus gros spectacle country au Québec de l’été, en fait, dans le cadre de l’Expo Grandiose (le mot est judicieusement choisi). On l’a coincé entre deux haltes routières pour en jaser.

Crédit photo : Ryan Smith

Robby, où es-tu présentement, à Nashville ou au Québec? Là je suis au Québec présentement on est en train de se préparer parce qu’on a un show au Nouveau-Brunswick en fin de semaine [NDLR : Le weekend qui vient juste de passer], donc je suis pas mal au Québec pour l’été.

Justement, cet été, tu te promènes pas mal avec ton Hot Summer Tour. Tu vas aller aux quatre coins du Québec carrément avec cette tournée-là, n’est-ce pas? Oui, exactement, et il y a plusieurs endroits où je n’étais pas encore allé, dont Baie-Comeau, Beloeil, je retourne en Abitibi, etc. On se promène, on se promène!

On se parle surtout en lien avec le gros show qui s’en vient, l’Expo Grandiose, qui va avoir lieu en fin de semaine prochaine, le dimanche 21 juillet. De ce que j’en comprends, ça risque d’être énorme, right? Ça va être un méga, méga show country; aux États-Unis, on appelle ça des « country jams ». (Rires) Ce sont en fait plusieurs artistes country qui se succèdent sur la scène principale. Ce sont de grosses journées, des heures et des heures de musique country non-stop, donc on va refaire un peu la même chose à Saint-Hyacinthe avec l’Expo Grandiose, qui est organisé dans le cadre de l’Exposition agricole. C’est un programme double, donc on commence avec Brett Kissel, la star canadienne country, LA star la plus hot présentement. Il va faire un show de plus de 90 minutes. Ensuite, c’est moi qui embarque sur scène avec ma gang, mes chums, Robby and Friends. Brett va revenir sur scène à un moment donné pour faire un duo, Brigitte Boisjoli, Travis Cormier, Wilfrid Lebouthillier seront là. Et plus encore! Et il va même avoir des comédiens de la série District 31.

Oh my God! (Rires) « C’est Phaneuf! » Eh oui! Il va y avoir notamment Emmanuel Auger, JF Boudreault (Jean Brière) et Catherine-Audrey Lachapelle (Nancy) qui seront là. Les trois chantent… même que j’ai déjà vécu ce trip-là avec eux, les gens n’en reviennent pas de voir que oui, ils sont comédiens, mais qu’ils chantent! Emmanuel Auger, c’est comme un genre d’Éric Lapointe plus grand; il en a dedans, ça arrache. Quand il embarque, c’est rock et les gens tripent. C’est vraiment cool. Catherine-Audrey Lachappelle a même sorti un album country avec son copain, donc elle va nous chanter ça et Travis Cormier fait de son nouveau matériel aussi. […] Ça va vraiment être un spectacle incroyable et il ne faut vraiment pas rater ça.

Est-ce que rentre dans la même lignée que le Hot Summer Tour? En fait, c’est le Hot Summer Tour, mais Robby and Friends. C’est le même spectacle de base, sauf qu’il y a des ajouts et des invités qui viennent pimenter ça!

C’est le fun, je trouve, parce qu’il y a toujours une ambiance et un atmosphère festifs dans les expositions agricoles hein! Oui, les expos et les festivals, c’est très festif. […] C’est toujours le fun retourner sur la route pour faire triper, danser, bouger, chanter, crier les fans de musique country.

Crédit photo : John Londonowix

C’est tripant aussi parce que les spectacles dans les festivals, bon, débutent en soirée, mais ils commencent normalement vers le coucher du soleil, les gens sont de bonne humeur parce qu’ils ont pris un verre, etc. C’est le fun aussi de sortir des salles et carrément de « voir » les gens qui sont là aux spectacles. Normalement sur scène, dans une salle, on ne voit pas grand-chose dans le public… Tu vois, moi c’est quelque chose que j’ai réglé il y a quelques années parce que je déteste ne pas voir ce qui se passe dans la salle, donc je demande toujours à ce que les lumières soient tamisées, juste bien, pour que je vois et que j’aie un contact avec le public. Ne pas voir pour qui je chante, je ne suis pas capable. Mais c’est vrai qu’en formule festival, c’est le fun de voir les gens debout et danser et chanter et s’amuser. C’est un méchant beau trip.

Tu vas te promener dans les prochaines semaines; comptes-tu retourner un peu à Nashville prochainement ou tu es vraiment au Québec pour l’été? Je suis majoritairement ici pour les prochaines semaines, oui, mais j’ai des allers-retours prévus Nashville prochainement, notamment parce que je suis en train de travailler sur mon prochain album en anglais, dont la sortie est prévue pour l’automne. On travaille fort là-dessus, mais ça demande des allers-retours pour aller enregistrer et travailler là-dessus.

Justement, comment ça se passe la production de cet album-là? Est-ce qu’on a un titre de choisi? Non, pas de titre encore. Souvent, c’est à la dernière minute qu’on trouve le titre. Ça va super bien. D’ailleurs, dans le Hot Summer Tour, je fais quelques-unes de mes nouveautés, donc à ceux que ça intéresse d’entendre du nouveau matériel… soyez-y! Mais ça va bien, on est contents.

Ça va faire un an que ton album franco a été lancé cet automne; c’est quoi ton feeling, un an après ce lancement-là? C’était mon premier album en français, ç’a très bien été. On a tourné un vidéoclip, la chanson Comment j’oublie a été numéro un dans plusieurs palmarès dans la francophonie. La réaction a été super bonne. Cet été, le Hot Summer Tour, c’est vraiment Robby Johnson country, en anglais et tout. Mais pour le français, moi je le vois vraiment comme un spectacle plus intime, petite salle, pas un gros public. En français, à la base, c’est plus intime pour moi parce que c’est ma langue maternelle; je ferai donc peut-être une petite tournée acoustique en français pour aller voir les gens dans les salles. Mais je suis super content et très fier de cet album-là.

Crédit photo : John Londonowix

La réaction a-t-elle été bonne à un point tel où tu t’es dit qu’un deuxième album en français pourrait être un projet à moyen ou long terme. Je n’ai pas pensé à ça parce que je suis assez concentré sur mon album en anglais. Présentement, j’ai beaucoup de dates, beaucoup de festivals et de pain sur la planche, donc une fois que tout ça sera réglé et canné, j’aurai plus de place pour réfléchir à d’autres projets.

Tu as fait de la télé en France dans la dernière année, Together, tous avec moi. C’était une première expérience pour toi! C’est un concept que je ne connaissais pas du tout… Comment as-tu trouvé ton expérience? J’ai adoré mon expérience et j’ai vraiment beaucoup aimé Paris. C’est sûr qu’il y a des Parisiens assez particuliers, mais somme toute, c’était vraiment spécial d’être ailleurs, dans un autre pays, mais dont la langue majoritaire est le français. Ça fait vraiment spécial. La bouffe est excellente…

Le vin? Le vin surtout doit être excellent! (Rires) Oui! (Rires) Le vin est très bon. Justement, on est allés dans un restaurant, La Vache dans les Vignes. Ce sont des Québécois qui sont propriétaires et ils proposent des mets accords fromage et vin. C’est incroyable! Mais pour en revenir à l’émission, c’était un concept assez disjoncté avec Garou comme chef paneliste. Il fallait être très flamboyant et extraverti et disons que je cadrais plus ou moins là-dedans… (Rires) J’étais dans les « réservés ».

Les Parisiens sont-ils de fins amateurs de musique country? Ben, eux ils appellent ça « la » country… « Johnny Cash… » (Rires) Ils ont aucune idée de la new country, du son de la musique aujourd’hui. Aux États-Unis, les jeunes écoutent beaucoup de rap et de new country aussi, leur « playlist » se compose d’un beau mélange des deux. Et je le remarque aussi au Québec. Mais en France, ils ne sont pas rendus là du tout.

Tes autres projets ressemblent à quoi sinon pour l’automne? Ben il va y avoir l’album, évidemment, et une tournée qui suivra avec tout ça; les dates continueront de sortir!

LIENS COMPLETS POUR SUIVRE ROBBY JOHNSON

FACEBOOK | INSTAGRAM | SITE WEB

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Exclusif web

Sara Sue Vallée