En kiosque

UNIVERS POST-APOCALYPTIQUES

Chroniqueur Alexis Le Marec
Partager

Peu de concurrents, peu d’élus

L’apocalypse technologique fascine! Un monde détruit à cause de notre folie, l’homme devenu brut qui tente de se reconstruire, et toujours ce lien ténu entre monde à demi oublié et futur incertain.

Avec la sortie de Fallout 76, Bethesda plonge à nouveau dans l’un de ses genres de prédilection, les mondes post-apocalyptiques. Véritables champs de bataille à l’échelle mondiale dans l’imagination collective, l’être humain vit dans les derniers vestiges de notre civilisation. Pourtant, si Fallout a choisi ce type d’univers, les mondes post-apocalyptiques peuvent également se dérouler dans des villes plus modernes et préservées. On retrouve alors des idées communes, comme l’absence d’État et de gouvernement supérieur ou des conflits entre ceux qui tentent de le restaurer. Ces villes sont souvent gouvernées par elles-mêmes, comme des micro-États, et la réflexion sur la place de l’homme et son rapport à la société se pose centralement comme il est l’instigateur de sa destruction.

Et n’allez pas croire que ce genre est récent; l’un des plus vieux livres de l’humanité, l’Épopée de Gilgamesh, relate notamment l’histoire d’Uta-Napishtim, qui a reçu l’immortalité des dieux pour reconstruire après le déluge qu’ils avaient provoqué. Face aux apocalypses promises par les religions, le post-apocalyptique en est finalement la version optimiste où l’homme survit au jugement divin ou à la fin des temps.

(Lire l’article complet dans l’édition #159 novembre 2018 – www.boutiquesummum.com)

SUGGESTIONS

En attendant la fin du monde, voici quelques titres post-apocalyptiques fortement recommandables. Ils ne vous apprendront peut-être pas à survivre, mais ils vous feront passer un excellent moment, et puis comme nos centrales sont hydroélectriques et non au charbon, vous jouerez propre avec une empreinte carbone négligeable.

Fallout

Licence rachetée par Bethesda à Black Isle Studio lors de sa fermeture, Fallout a bien changé depuis. D’un univers 3D isométrique à la Diablo, on est passé à de la 3D et à un type de jeu proche des Elder Scroll, l’autre série phare de Bethesda. Au-delà de l’univers particulier de cette série et dont il est psychologiquement impossible de sortir avant d’avoir fini le jeu, il offre des personnages forts et, surtout, une personnalisation poussée. Et si vous les jouez sur PC, n’oubliez pas d’ajouter quelques mods pour transformer l’expérience.

Genre : post-apocalyptique
Plateformes : PC, PS3-4, Xbox 360-One

Metro

Direction la Russie après les ravages de l’atome. La population terrée dans les métros s’est organisée en plusieurs factions toutes plus dangereuses les unes que les autres. En surface, l’obligation de porter un masque à gaz et les différents animaux virés en monstres mutants rendent ce monde encore plus dangereux. Après les excellents Metro 2033 et Metro Last Light, Metro Redux devrait faire un carton plein, et si vous n’avez encore jamais joué à cette série, un paquet des deux premiers épisodes rematricés existe sur PS4, Xbox One et PC.

Genre : post-apocalyptique
Plateformes : PS4, Xbox 360-One, PC

(Plus de suggestions dans l’édition #159 novembre 2018 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
En kiosque

SE DROGUER POUR… PERFORMER