En kiosque

Josianne Ledoux

Photographe Patrick Séguin
Rédacteur en chef Jean-Sébastien Doré
Partager

Il est assez rare que l’on ait à s’arrêter de courir partout pour penser et identifier ce qui constitue notre essence. Vous, comment vous présenteriez-vous, en quelques mots, à des milliers d’inconnus? En sachant que certains feraient votre connaissance devant le présentoir de magazines à l’épicerie, d’autres sur le siège arrière d’un autobus, d’autres encore aux Archives nationales en 2080, les mains gantées, dans le cadre d’une étude anthropologique. Hé, on s’égare, mais le point demeure que c’est un petit défi de se livrer de la sorte, en en disant assez, mais pas trop, en étant assez sérieux, mais pas dramatique, drôle, mais pas ridicule. La sympathique Josianne Ledoux de Saint-Hyacinthe, « une fille à la peau barbouillée, et aux nombreuses cicatrices », a reçu notre questionnaire de Proust maison et nous a appris plein de choses intéressantes sur elle, sur sa vie, sur ses passions. « Je me démarque malgré ça grâce à mon grand sourire et ma joie de vivre. » Malgré les tatouages et les cicatrices ou malgré le questionnaire ? Voyons, quelqu’un relit ces textes avant de les imprimer ?

Crédit photo : Franca Perrotto - www.francaperrotto.com

(Lire l’article complet dans l’édition #168 février/mars 2020 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
En kiosque

Andie