Archive

Marie-Ève Plouffe

Photographe Franca Perrotto
Partager

MA PREMIÈRE FOIS

NOM : Marie-Ève Plouffe
ÂGE : 24
VILLE : Montréal
MENSURATIONS : 32C/25/29

Du haut de ses 24 ans, Marie-Ève a un corps à faire rêver et ses premières fois risquent de bien vous surprendre! On vous laisse l’admirer…

La première fois que j’ai brisé un cœur : On pourrait croire que j’y prenais goût, ça je ne me suis pas arrêtée à un!

La première fois que j’ai fumé une cigarette : Je me sentais cool! (Rires)

La première fois que j’ai consommé de l’alcool : Je me suis réveillée avec ma meilleure amie, les cheveux tellement en bataille, apprenant par la suite que c’était son pipi qui rendait mes cheveux dans un tel état! Je n’ai pas voulu savoir plus de détails.

La première fois que je suis entrée dans un bar : C’était un bar avec des poles partout. J’ai volé la vedette!

La première fois que j’ai eu un black-out : Je suis beaucoup trop cochonne quand mes black-out approchent… Beaucoupppp trop, mais personne ne s’en est jamais plaint.

La première fois que je me suis fait percer : C’était le nombril pour, quelques mois plus tard, me faire tatouer sous la fesse.

La première fois que j’ai vraiment eu peur : Le film The Ring que j’étais beaucoup trop jeune pour regarder.

La première fois que j’ai embrassé une fille : Toutes mes amies y ont passé à partir de 16 ans environ.

La première fois que j’ai été infidèle : 18 ans, j’aimais ce challenge.

La première fois que j’ai porté de la lingerie : Pour mon deuxième shooting à vie, j’étais toute jeune, mais me sentais déjà tellement sexy.

La première fois que je suis sortie « commando » : Ma petite robe d’été volait au vent, merde!

La première fois que j’ai visionné de la pornographie : J’étais tellement excitée par ce que je voyais et par l’idée de me faire prendre!

La première fois que j’ai montré mes seins : On m’a dit qu’ils étaient parfaits.

La première fois que j’ai fait du parking : On est plus willing que ça, on a fait de l’autoroute… Heureusement que mon partenaire est un chauffeur A-1. C’était fouuuu!

En rafale

Mon premier job étudiant : commis de charcuteries
Mon premier « vrai » job : cuisinière
Mon premier roadtrip : Montréal jusqu’à Niagara Falls sans prendre conscience de notre niveau d’essence.
Mon premier accident : En me stationnant, j’ai pris le gaz pour le frein… deux fois!
Mon premier SUMMUM : Je capote ma vie; maintenant, je vise la couverture!

(Article publié dans l’édition #153 février 2018 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

Bailey Chayse