Archive

MARILYNE MOREAU

Photographe Patrick Séguin
Rédactrice en chef Nathacha Gilbert
Styliste Craig Major
Maquilleuse/coiffeuse Anabelle Deschamps
Assistant photographe Aljosa Alijagic
Remerciement(s)
Maison Scandinave
Partager

La barmaid au cœur tendre!

Notre covergirl de mars/avril a-t-elle vraiment besoin de présentation? Vous la connaissez pour être l’une des barmaids de l’émission du même nom, diffusée sur la chaîne MusiquePlus ces deux dernières années. Une télésérie qui a complètement changé la vie de celle qui a bien accepté de se prêter au jeu de la séduction dans SUMMUM ce mois-ci! On découvre une Marilyne en mode relaxe au chalet; des petits moments cozy qu’elle apprécie beaucoup d’ailleurs! Ça va de soi : ça change le mal de place!

Allô Marilyne! Comment vas-tu? Ça va super bien!

On est vraiment contents de présenter tes photos dans SUMMUM ce mois-ci! Comment s’est passée ta journée de shooting? Ma journée s’est très bien passée malgré le fait que j’étais super fatiguée! J’ai adoré faire ce shooting photo… L’équipe est vraiment fantastique et très professionnelle!

Faire la page couverture d’un magazine, ça doit être de la petite bière comparativement au fait d’être à la télé une fois par semaine pendant 13 semaines consécutives! (Rires) C’est sûr que faire la couverture d’un magazine comme SUMMUM, c’est flatteur, mais très différent de la télé. Ce sont deux contextes très différents, mais je t’avoue que ce n’est pas plus facile que de faire de télévision tous les jours!

D’abord, j’aimerais ça que tu me dises quelque chose sur toi qu’on ne saurait pas déjà. On s’entend, le fait de participer à une téléréalité, ça doit exposer pas mal toutes tes facettes! (Rires) Évidemment, participer pendant plusieurs saisons à une téléréalité comme celle-là fait qu’on expose rapidement toutes nos facettes. Une chose, par contre, que je n’ai pas démontrée souvent à la télé, c’est mon côté sensible, empathique et émotif. Je vous jure que je ne suis pas juste une tigresse au gros caractère! (Rires)

J’aimerais ça que tu me dises qu’est-ce qui a changé dans ta vie, évidemment mis à part tous les gens qui peuvent t’arrêter dans la rue pour te jaser et prendre des photos avec toi, depuis que tu as fait Barmaids. Honnêtement, toute ma vie a changé. J’ai beaucoup plus de visibilité et d’opportunités. J’ai maintenant la chance de participer à des projets que je n’aurais jamais pensé faire un jour…

 On n’est pas obligés de suivre la série de façon assidue pour comprendre que vous passez par toutes sortes d’émotions… De la tristesse aux fous rires en passant par le tantrisme pis le camping dans le fond d’un bois… Comment tu « deales » avec tout ça? Lors de la deuxième saison, j’ai dû m’amuser et faire beaucoup d’activités, oui, mais aussi « dealer », justement, avec plus de filles aux comportements tous différents. J’ai dû mettre de l’eau dans mon vin pour essayer de bien m’entendre avec les filles durant les tournages, dû apprendre à gérer mes émotions et à être patiente avec les autres… Ça, ç’a été un gros défi en soi! (Rires)

(Rires) Gros changements pour toi dans la deuxième saison (diffusée à MusiquePlus cet automne). D’abord, tu as troqué ta crinière blonde pour une teinte plus foncée. Tu étais tannée du blond? D’abord et avant tout, j’ai toujours eu les cheveux noirs par les années passées. Sauf que j’ai toujours voulu essayer d’être blonde et la série m’a permis de le faire. Eh nonnnnn! Je n’ai pas aimé ça, donc je suis retournée à ma couleur fétiche : le noir! Je crois que c’est beaucoup plus beau ainsi et j’aime bien le look femme fatale qui vient avec…

Et tu as subi une chirurgie mammaire presque en direct à la télévision. C’est un gros move! Qu’est-ce qui t’a amenée à vouloir changer ta poitrine? Ce qui m’a poussé à me faire refaire les seins, c’est notamment parce que j’ai énormément perdu de poids et que ma poitrine n’était plus ce qu’elle était… En plus, j’ai toujours aimé le look! Donc je suis allée faire une consultation avec Barmaids et voilà!

En ondes, on voit clairement que l’expert en chirurgie esthétique qui t’a opéré, le Dr Nabil Fanous de l’Institut canadien de chirurgie esthétique, et toi avez eu des discussions très franches dès le départ. Son honnêteté et sa franchise ont-ils été des facteurs déterminants dans ton choix de lui confier ton augmentation mammaire? Je suis allée consulter d’autres médecins avant d’aller voir le Dr Fanous et, immédiatement, c’est avec lui que je me suis sentie le plus en confiance. Je savais qu’il était le meilleur dans son domaine. J’ai aimé qu’il me ramène les deux pieds sur Terre, car je voulais de « gros » seins. Il m’a bien expliqué les pour et les contre, et j’ai tout de suite su que c’était lui que j’allais choisir pour mon opération.

Justement, es-tu satisfaite de ton opération? Toi qui voulais « de gros ballons », c’est assez réussi! (Rires) Si je suis satisfaite? Je suis plus que satisfaite! Je n’aurais jamais pensé avoir une poitrine aussi belle et naturelle. Je ne regrette en rien mon choix!

J’aimerais ça qu’on parle brièvement aussi du fait que tes copines barmaids et toi avez été parodiées dernièrement, dont dans le Bye Bye 2017, bien sûr, mais aussi dans un sketch de la série Like-moi! qui s’intitule Filles de Clubs. Tu en as même fait mention sur tes réseaux sociaux. Comment c’est d’être parodiée par Marc Labrèche, Simon-Olivier Fecteau et compagnie? Depuis trois ans, la série se fait parodier ici et là et, personnellement, je trouve ça très drôle. Ce n’est pas tous les jours que Marc Labrèche t’imite! (Rires) Je trouve ça très flatteur. Je me dis que j’ai, en quelque sorte, marqué le Québec avec mes folies!

Sais-tu à ce moment-ci s’il y aura une saison 3? Malheureusement, je ne le sais pas encore, mais on l’espère fort!

Parlons de toi un peu! Qu’est-ce qui te branche dans la vie? J’adore le plein air, même si je n’ai pas l’air de ça! (Rires) Comme toutes les femmes, j’adore le « poupounage », passer du temps en famille, le chalet, faire de la raquette ou de la motoneige. J’adore danser et manger dans de bons restaurants.

Est-ce que tu serais game de participer à une autre téléréalité? (Elle réfléchit) Sûrement pas. J’aimerais davantage participer à d’autres types d’émission, comme faire de l’animation ou collaborer à un talk-show. Je voudrais montrer un autre côté de moi…

Quand on a commencé à discuter pour parler de ton shooting, tu disais que tu étais célibataire. C’est toujours le cas? Ahhh oui! Ça, c’est la question qui tue! (Rires) Oui, je suis toujours célibataire.

Trouves-tu ça plus difficile de dénicher la perle rare depuis que tu es une personnalité publique? Oui, c’est extrêmement difficile. Les gens te parlent et te veulent pour la personne qu’ils voient à la télé et les gens n’accrochent pas nécessairement pour les bonnes raisons. Ils veulent être avec toi parce que tu es une personnalité connue… Donc voilà pourquoi je suis encore célibataire!

Qu’est-ce que tu recherches chez un homme? Un gars indépendant avec son caractère, drôle, souriant quand même sociable. Je ne veux pas d’un dépendant affectif. J’aime les gars qui sont impulsifs parce que je suis une fille vraiment impulsive. Ça prend un gars qui a de la drive, capable de mettre ses culottes et de s’assumer!

 Comment ta famille va réagir en voyant tes photos dans SUMMUM? Les membres de ma famille ne sont pas des gens qui jugent. Ils ont toujours eu beaucoup confiance en moi et en mes projets. À la base, je pense que si moi je suis à l’aise de le faire, eux aussi sont bien avec tout ça.

En terminant, peux-tu nous faire une révélation sexy à ton sujet? J’aime beaucoup faire des vidéos cochonnes à mon homme…

QUESTIONS SHOOTER!

Quelques questions qui demandent peu de temps de réflexion… genre autant de réflexion que de prendre un shooter!
Les barmaids de Barmaids à qui tu parleras encore dans 20 ans : Jessica, Vanessa et Carolane; ce sont trois vraies amies.
Ton rêve de jeune fille : Devenir psychiatre.
Un gars va te taper sur les nerfs si… : Il est dépendant affectif.
Un gars va te faire craquer si… : Il est drôle et a un beau sourire.
Le shooter que tu n’es plus capable de boire : Jägerbomb
Un drink qu’on peut t’offrir haut la main : Vodka tonic
Ta pire gaffe en tant que barmaid : Échapper un seau plein de bouteilles d’alcool… sur un client (Rires) Oups!
Une qualité qui te rend fière : Je suis très généreuse.

Crédit photo : Patrick Séguin

(Article publié dans l’édition #154 mars/avril 2018 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
En kiosque

STEFANIE KNIGHT