Exclusif web

10 fins de films des plus spectaculaires

Chroniqueur Marc Lajambe
Partager

Rien ne rend un film aussi mémorable qu’une fin spectaculaire, qu’elle arrive soudainement ou sans qu’on s’y attende. Voici donc une compilation de films présentant des fins totalement coup de poing, sans pour autant vous brûler le punch si vous ne les avez pas encore vus…

1. Planet of the Apes (1968)

L’engin spatial américain Icare, parti en 1972 avec à son bord quatre membres d’équipage, traverse l’espace à une vitesse proche de la vitesse de la lumière. Au terme d’un voyage de 18 mois, le vaisseau s’écrase le 25 novembre 3978 sur une mystérieuse planète, au cœur d’une région désertique, peuplée d’hommes primitifs dominés par une race de singes évolués. Dénouement : Quand l’un des scientifiques réussit à s’échapper des mains des primates pour se frayer un chemin dans le désert, il trouve un artefact d’un célèbre monument qui ne lui est pas inconnu…Mais où se trouve-t-il donc au juste?

2. Jacob’s Ladder (1990)

Dans ce film d’horreur psychologique sombre, nous faisons la connaissance de Jacob Singer (Tim Robbins), un vétéran de la guerre du Vietnam qui se trouve entre la vie et la mort sur une table d’opération, des suites d’une série de maladies mentales et physiques depuis son retour de la guerre, il y a quatre ans. Dénouement : L’utilisation efficace de flashbacks mêle les cartes pour le cinéphile qui ne sait plus trop à quel saint se vouer, à savoir faire la part des choses entre réalité et hallucination… vie et mort.

3. Se7en (1995)

À quelques jours de la retraite, l’inspecteur Somerset (Morgan Freeman), un vieux policier blasé, doit former son remplaçant, l’ambitieux David Mills (Brad Pitt). Le duo doit enquêter sur une série de crimes sordides en lien avec les sept péchés capitaux. Et tout porte à croire que le suspect, John Doe (Kevin Spacey) nous réserve le meilleur pour la fin… Dénouement : Dans la scène finale du film, Doe demande aux deux détectives de le suivre dans un lieu éloigné où un camion de livraison dépose un colis destiné à l’un d’eux. Doe fait allusion à une visite qu’il a payé à son épouse plus tôt en matinée, ce qui laisse entrevoir le pire quant au contenu de ladite boîte…

4. The Usual Suspects (1995)

À la suite d’un détournement de camion à New York, cinq escrocs sont arrêtés pour être interrogés. Comme aucun d’entre eux n’est coupable, ils sont relâchés, mais ces derniers décident de se venger de la police. L’opération se passe bien, mais l’influence d’un criminel de génie légendaire appelé Keyser Söze se fait sentir… Dénouement : Voici les vraies questions qui se posent ici : mais qui diable est donc ce fameux Keyser Söze ? Fait-il partie de la bande et, si oui, qui est-il?

5. Primal Fear (1996)

Martin Vail (Richard Gere), brillant avocat de Chicago, se porte volontaire pour défendre un jeune homme accusé du meurtre de l’archevêque Rushman, un des plus éminents dignitaires de la ville. Aaron Stampler (Edward Norton – au sommet de sa forme), le présumé coupable, timide et naïf, bénéficiait de la protection de l’archevêque qu’il considérait comme son père. Vail est vite convaincu de l’innocence de son client. Dénouement : Cependant, plus le film avance – et surtout après certaines révélations troublantes, notamment ce qui concerne la présence possible d’une troisième personne sur le lieu du crime –, plus on réalise que Stampler n’est pas aussi candide qu’on le croyait. Coupable? Non coupable?

6. The Sixth Sense (1999)

Cette première œuvre cinématographique signée monsieur Night Shyamalan propose une des fins de films les plus percutantes de tous les temps. Malcolm Crow, psychologue pour enfants, aide un petit garçon, Cole Sears, capable de voir et de parler à des personnes décédées. Dénouement : La vérité sort de la bouche des enfants et les mots « I see dead people » prennent ici tout leur sens.

7. Fight Club (1999)

Basé sur le roman de Chuck Palahniuk, ce film, devenu une véritable œuvre culte, raconte l’histoire de l’étrange et énigmatique Tyler Durde (Brad Pitt), qui initie le doux narrateur sans nom (Edward Norton) à un monde de batailles souterraines décadentes. Une révolution s’opère… Dénouement : Mais à l’apogée du film, on se questionne à savoir si les deux personnages sont réellement indissociables?

8. The Others (2001)

Nicole Kidman brille dans cette histoire de fantômes classique avec une tournure presque inimaginable. Une mère et ses enfants vivent dans une maison où se déroulent d’étranges phénomènes, la laissant croire qu’elle et ses enfants sont hantés… Dénouement : En fait, la vérité est beaucoup plus sombre et surprenante. De quel côté de la clôture sommes-nous?

9. The Mist (2007)

Une tempête anormale libère une horde de créatures assoiffées de sang dans le Maine, où un petit groupe de citoyens se terrent dans un supermarché et se battent pour leur vie. Dénouement : En conclusion, on retrouve David (Thomas Jane), personnage principal, dans une voiture. La mort approche à grands pas et ce dernier décide de tuer les passagers dont son fils pour leur éviter une longue et atroce mort… Cette tuerie aurait-elle pu être évitée?

10. Incendies (2010)

Ce film réalisé par Denis Villeneuve raconte l’histoire des jumeaux, Jeanne et Simon qui, à la mort de leur mère, se voient remettre deux lettres. L’une est pour leur père qu’ils croyaient mort depuis longtemps et l’autre s’adresse à leur frère dont ils ne connaissaient pas l’existence. Cette chaotique quête les entraînera au Liban, où leur mère est née. Dénouement : L’action se déroule entre le passé et le présent, mais le mystère concernant le secret de cette famille est gardé intacte jusqu’à la fin où se mélange tristesse et dégoût.

 

Mentions honorables à Psycho, The Shawshank Redemption, Memento et Shutter Island

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Exclusif web

BENOIT PRIEST ET SES VOODOO CHILD