Archive

5 ASTUCES POUR « CLOSER » LE SOIR DE L’HALLOWEEN

Directeur Benoit St-Pierre
Rédactrice en chef Nathacha Gilbert
Illustrateur Mario Malouin
Partager

GARS

UN VIEUX SAGE BOUDDHISTE NOUS A DÉJÀ DIT, PENDANT QU’IL METTAIT DES EGG ROLLS DANS UN BAC AU BUFFET CHINOIS : « L’HALLOWEEN, C’EST COMME PÂQUES, MAIS LE 31 OCTOBRE… » CE MANTRA NOUS A FAIT COMPRENDRE UN FONDEMENT FOUTREMENT FONDAMENTAL DE LA VIE : SI UN LAPIN EN CHOCOLAT PEUT CHIER DES ŒUFS DE PÂQUES ET QU’UN SIFFLEUX PEUT SIFFLER, BIEN UN CÉLIBATAIRE PEUT LE FAIRE LUI AUSSI, MÊME LE SOIR DE L’HALLOWEEN!

REVENIR À LA SOURCE
Qu’est-ce qui est plus winner pour un gars que de se promener dans un parc avec un enfant? Passer l’Halloween avec une poignée de morveux! Ta mission numéro un, mais assurément la plus difficile, c’est de te monter un team. À moins que ta sœur ait sa propre garderie et soit assez ouverte – ou trop cave – pour te laisser partir avec trois William pis deux Sophie-Anaïs Gagnon-Simard, on te propose d’aller voir dans le fond des bacs de balles dans les chaînes de restos rapides. Y’en a toujours quelques-uns d’oubliés là-dedans.

Une fois cette étape accomplie, go sur la main! Le but, c’est de paraître le plus aimable et généreux de la planète pour que la fille se dise en dedans de son dedans : « Si ce gars-là est capable d’endurer six Ninja Turtles en overdose de sucre toute une soirée, c’est sûr qu’il est capable de m’endurer quand je vais faire une crise de nerfs parce que le beau Francis va avoir couché avec Manon dans 3 ½ Story! »

AIROLDI POUR UNE SORTIE
Si t’es un loser de première catégorie, la place in pour « scorer » le soir de l’Halloween, c’est les bars. Pourquoi? Parce que tu peux rester toi-même… c’est ton déguisement après tout. À quoi sert de gaspiller 300 $ dans un costume de chasseur de zombies quand tes fringues semblent être sorties directement de Walking Dead? Tout est une question d’attitude et de conviction. Plus t’as l’air convaincant et crédible, plus la fille risque de se dire : « Coudonc, t’es-tu acteur toi pour jouer aussi bien ton personnage? J’suis sûre de t’avoir déjà vu dans Virginie. » Là, tu pourras enchaîner avec une ou deux répliques punch comme : « Luc, je suis ton père », « I’ll be back » ou « Trade me right fucking now ». Si elle ne craque pas après ça, soit qu’elle est lesbienne, soit qu’elle ne connaît rien au cinéma de répertoire… « Calle-toi » une autre bière pis paie un shooter de Sour Puss à la Cat Woman à côté de toi mon champion… On en est qu’au deuxième round après tout.

THE HALLOWEEN CRASHERS
Tu connais sûrement le film The Weddings Crashers, où deux gars se faufilent dans des mariages pour forniquer avec les filles d’honneur? Ben, on va s’inspirer de cette brillante idée! Munis-toi d’un costume qui va te permettre de passer inaperçu. Le classique, mais dont ben efficace, demeure le costume de fantôme. Un drap, deux trous et on est en business. T’as l’âme d’un artiste? Ose un peu en ajoutant un chapeau et nous voilà avec un bonhomme de neige qui fond. Upgrade avec une carotte et on se retrouve avec un fantôme chapeauté qui mange une carotte. Les possibilités sont quasiment infinies. Lors de ta tournée, on te conseille deux lois non écrites du parfait fantôme-bonhomme-de-neige-qui-fond : 1) ferme ta gueule; 2) ouvre grand tes oreilles. Aussitôt que tu entendras : « Hey, Michel venais-tu à soir? », bingo, la porte est ouverte mon Michel (au cas où on aurait été trop vite, c’est toi, Michel…)! Autre possibilité permettant l’introduction : une fille s’approche et te demande : « Michel? C’est toi? » Double bingo! Te souvenant que tu es intelligemment dissimulé sous un drap et qu’elle ne peut te reconnaître, acquiesce de la tête en signe d’approbation et le tour est joué.

Par contre, si plus tard dans la soirée, pendant que ta carotte fertilise le potager d’une fermière et que tu entends « Hey! Michel, t’es venu en fin de compte? » et que ça ne vient pas de ladite fermière, il est temps de disparaître pour vrai…

LAISSE LA BÊTE VENIR À TOI
T’as pas le goût de sortir pour aller à la chasse? Bin laisse la bête venir à toi. Tel le gars trop crinqué qui prépare sa semaine de brosse chasse à l’avance, prépare le terrain. Ici, on ne parle pas de mettre des autocollants de Casper dans la fenêtre et une citrouille qui vomit dans tes marches. Vas-y à fond; tu veux qu’on se souvienne de toi comme le gars qui a déterré sa grand-mère pour la mettre sur sa galerie… Une fois le set-up bien installé, il ne reste qu’à attendre que les milfs viennent cogner à ta porte. Le truc est de créer une diversion lorsque tu vas déposer une poignée de peanuts dans le sac des enfants, genre : « Ouin, il fait beau à soir! Pas chaud, mais ça aurait pu être pire… » Profite de cette ingénieuse distraction pour glisser subtilement une pomme avec une lame dans un sac, pour ensuite la retirer en disant : « Diantre, mais que vois-je? Serait-ce un fruit qui s’apprêtait à soutirer la vie à une innocente créature? » (Conseil : si tu sors une banane du sac, prends pas de chance et pige une autre carte.) En sauvant la vie de son chérubin, la maman se sentira à coup sûr redevable envers toi et t’invitera à venir faire du parking… pendant que les kids vont finir leur run avec une lampe de poche.

P.S. : OK, on n’a pas vraiment testé le truc de la pomme, donc si ça fonctionne pas comme prévu et que tu vas faire un peu de temps en d’dans, dis-toi que ça pourrait être pire… comme ton père qui va retrouver sa mère en décomposition sur ta galerie lorsqu’il viendra nourrir ton chat…

LE JUGEMENT DERNIER
Ici, on met le paquet. Au diable le risque de passer la nuit derrière les barreaux et passer à J.E. la semaine suivante, on y va all in! Le buzz présentement étant les zombies, ben tu vas en faire « buzzer » une cri** de gang! Emploie ici la technique « duo-pack », c’est-à-dire trouve-toi une amie qui aurait par hasard le goût, ce soir-là, de faire son jogging les seins à l’air. Pourquoi les seins à l’air? Tout amateur de films d’horreur sait que la plus belle fille finira par se retrouver à courir nue (c’est sûrement une question d’aérodynamisme) pour se sauver d’un loup-garou et mourir dans pas long. Voici donc le plan : ton amie court, seins nus, en criant « À l’aide! » comme une folle ou en parlant trop fort au cellulaire, au choix. Elle est poursuivie par une horde de clochards saouls (c’est ce qui ressemble le plus a des zombies bas de gamme) et toi, ben tu te caches derrière le Civic rose de ta prétendante et t’attends. Lorsque tes acolytes passent à ta hauteur, le carnage commence et alerte la fille. T’ayant vu sauver la vie de cette « inconnue » au péril de la tienne, elle voudra sans aucun doute soigner tes plaies avec sa langue et avoir des bébés avec toi, c’est évident!

FILLES

SE POGNER UN GARS LE SOIR DE L’HALLOWEEN, C’EST QUAND MÊME ASSEZ FACILE, MAIS IL FAUT AUSSI SAVOIR COMMENT S’Y PRENDRE COMME FAUT SI ON NE VEUT PAS SE FAIRE « FOURRER »! POUR QUE ÇA VAILLE VRAIMENT LA PEINE, IL FAUT SUIVRE QUELQUES CONSEILS… COMME ÇA, T’AURAS PAS DE SURPRISE LE 1ER NOVEMBRE AU MATIN ET, AINSI, TU VAS POUVOIR DIRE QUE L’HALLOWEEN, CETTE ANNÉE, C’ÉTAIT PAS MAL PLUS SUCRÉ QUE SALÉ!

AU DIABLE LES BONBONS, MISE TOTONS!
C’est l’astuce la plus facile. Tout ce que t’as à faire, c’est décorer ta piaule pour que les p’tits cri** viennent cogner à ta porte pour avoir des bonbons. Évidemment, pour pas que ça te coûte une fortune, faudrait idéalement que t’aies acheté tes décos pis tes suçons l’année d’avant pendant qu’ils étaient à 50 %, deux jours après que l’Halloween soit passée. Fait que là, tu décores pis tu fais des beaux p’tits sacs que tu vas donner aux abeilles, aux Schtroumpfs pis aux Batman qui vont passer chez vous. Là, le truc est simple : tu t’habilles pas en sorcière ou en Môman de La Petite Vie. Tu sors ton kit de lingerie d’infirmière sexy pis tu mets le paquet! Sors tes boules, mets-toi un string et vas-y fort! Si tu veux optimiser la soirée, laisse-toi quelques sacs de bonbons dans la cuisine. Quand tu verras un filfs (pas besoin de t’expliquer la signification, right?), tu vas chercher cesdits bonbons dans la cuisine. En te tournant, le papa en question va clairement te mater le popotin, que tu auras préalablement exposé, et il sera facile après d’y glisser ton numéro de téléphone dans sa citrouille. T’es du genre plus osé? Glisse plutôt une capote avec ton numéro écrit sur un Post-It dessus. Oups!

« AU BAL, AU BAL MASQUÉ OHÉ OHÉ! »
T’as envie de sortir, mais pas dans les bars habituels où se sont toujours les mêmes mottés que tu peux ramener? Au lieu d’aller dans des partys d’Halloween de bars poches, « spotte » plutôt les bals masqués! Tu mets ton p’tit masque pis tu t’en vas incognito dans une place où tu connais fuck all! Ainsi, tu vas pogner le plus bel inconnu de la place – en fait, peut-être pas, mais le but de la chose, c’est que tu aies plus d’options que celles que t’as déjà testées! – et vous allez vous émoustiller dans une soirée olé olé! Ce qui est vraiment important, c’est de garder ton masque tout au long de la soirée – et de la nuit –, idem pour l’autre Rambo, question que le gars que tu t’imagines carrément sexy derrière son masque de Zorro ne soit pas un mélange de Freddy et de Chucky dans la vraie vie… Tu veux toujours ben pas briser le fun non plus! Quand faut y aller, faut y aller!

TOMB RAIDER VS MANON LA DANSEUSE
Évidemment, chaque célébration d’Halloween mérite quand même un party de gang costumé! Si t’as pas d’amis qui en organisent un, et bien va falloir que tu t’invites dans celui d’un dude que tu connais un-peu-mais-pas-tant sur Facebook. Le but, c’est d’épater la galerie. Tu sais, bien sûr, que toutes les agaces de la place vont être déguisées en Tomb Raider, parce que c’est fucking easy… Toi, faut que t’oses encore plus pour casser la baraque, fait que ou bien tu y vas déguisée en danseuse nue, ou bien tu te déguises en douche : avec un pôle en cercle au-dessus de tes épaules pis un rideau qui cache ton body, tu peux te mettre à poil sans problème. Après ça, tu laisses rentrer le gars qui est déguisé en savon ou en « poupette » dans ton déguisement! Faut pas que t’oublies que le but, c’est justement de « closer », fait que aie pas peur d’y aller à fond la caisse.

UN P’TIT CINÉ PEINARD
Tes costumes, ça marche pas, pis t’as pas la tête à faire la fête? Pourtant, t’as quand même vraiment envie d’avoir un mec avec qui passer la nuit pour l’Halloween? Qu’est-ce qui te reste comme option? Eh bien, tu t’en vas directos au cinéma pis tu t’en vas te taper le plus gros film d’horreur à l’affiche cette soirée-là, que ce soit « Freddy est encore dans mes rêves la nuit; Ah non, Jason est encore de retour pour tuer tout le monde, il va tu en revenir un moment donné » ou « Il y a des activités paranormales dans ma maison, mais au lieu de sacrer mon camp, je vais quand même rester au cas où ça partirait ». Bref, tu le sais que t’as toujours la chienne dans ces films-là et qu’au moindre cri, tu chies dans tes culottes. Le truc, c’est quand tu rentres dans le ciné, tu vas t’asseoir directement à côté du plus beau gars de la salle qui semble seul (pour le trouver, tu cherches celui qui n’a pas deux sacs de pop corn et deux liqueurs et celui qui ne semble pas conserver le siège à côté de lui pour quelqu’un d’autre). À minute que t’as peur, le gars, ça va être plus fort que lui : il va essayer de t’aider à te sentir mieux. Il va peut-être te prêter son manteau pour que tu l’utilises comme doudou ou encore te passer temporairement sa main pour que tu puisses la serrer au moment opportun. Évidemment, quand le film finit, laisse-le pas filer! Pour le remercier, tu lui offres de venir prendre une bière chez vous… ou encore de venir regarder un autre film d’horreur et là, t’en profites pour lui sauter dessus! Après, tu mets ça sur la faute de l’émotion.

DEVIENS L’AMIE DES ZOMBIES
Un de tes chums de gars t’appelle pour que tu lui donnes un p’tit coup de main : il veut impressionner la girl next door et, pour ce faire, y’a besoin que tu coures nue dans la rue devant quelques itinérants-zombies. Pendant que lui va péter la gueule des méchants, toi, tu continues à courir comme une tarte, seins nus on se le rappelle. L’objectif, c’est d’aller deux pâtés de maisons plus loin pour impressionner ton dude à toi, qui va certainement faire du jogging à cette heure-là! Quand il te verra terrorisée, il hésitera pas deux secondes à t’offrir son chandail (yes, tu vas pouvoir admirer son 24-packs) et à te ramener chez toi! Et c’est là que tu lui racontes ce qu’il vient de se passer, tu te mets à pleurer et il va appeler des policiers pour que tu fasses une déposition. Les agents vont arriver chez toi et vont te voir dans ton plus simple appareil. S’ils sont vraiment « smat », ils te proposeront de passer la nuit avec toi pour te « protéger » des méchants. Si ton voisin-joggeur t’a lui aussi dans l’œil, il va insister pour rester à tes côtés (et c’est là que tu sautes sur l’occasion, si t’avais pas encore saisi!). Sinon, eh bien je crois que ce ne sera pas un poisson que t’auras pogné, mais deux! Offre-leur tout ce que tu as de meilleur à offrir…

(Article publié dans l’édition #121 octobre 2014 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

5 FAÇONS DE CACHER TON ANCIENNE VIE