En kiosque

CIA, FBI et NSA

Chroniqueur Michel Bouchard
Partager

Les dessous de la sécurité nationale américaine

Combien de fois peut-on entendre parler de ces agences spéciales américaines dans les films hollywoodiens? La CIA, le FBI, la NSA, les Services secrets… sait-on réellement ce que ça signifie? À quoi servent ces agences? Quel est leur champ d’action? Quelle est leur mission?

CIA signifie Central Intelligence Agency, traduction libre d’agence centrale de renseignement. Comme son nom l’indique, cette agence qui jouit (techniquement) de l’indépendance de son gouvernement et qui relève directement du président a pour rôle de dénicher de l’information et des renseignements grâce à une multitude de méthodes, toutes aussi douteuses les unes que les autres, sur les autres gouvernements, les individus et les organisations de toutes les nations du monde, même l’archipel des Seychelles et ses 91 000 habitants. C’est par un réseau d’informateurs, de l’espionnage et du piratage que la CIA acquiert la majorité de ses renseignements. Les fameuses opérations clandestines qui se déroulent en dehors des frontières américaines sont de son ressort. Avec son budget astronomique – selon Edward Snowden (voir Des gaffes, encore des gaffes), elle disposait de 15 milliards $ pour opérer en 2015 –, la CIA dispose de la liberté, des moyens et du personnel (estimé à plus de 22 000 agents) pour mener ses opérations secrètes en toute quiétude.

FBI signifie Federal Bureau of Investigation. C’est un service fédéral de police qui sert d’outil de renseignement intérieur. On pourrait dire que c’est la Sûreté du Québec, mais à l’échelle américaine et avec des uniformes qui ne sont pas de couleur lendemain de brosse. Sa juridiction se limite aux frontières des États-Unis et dans ses ambassades. Elle s’articule autour de six grands mandats, soit l’antiterrorisme, le contre-espionnage, le crime informatique et financier, le crime organisé, les enlèvements et le médico-légal. Le FBI compte plus de 35 000 employés, ce qui comprend les agents, les analystes, les spécialistes du langage, les scientifiques et les gens à la technologie de l’information. Travailler pour le FBI est perçu comme étant prestigieux. À preuve, en 2009, ils ont annoncé qu’ils avaient l’intention d’ouvrir 850 postes d’agents. Quelques semaines plus tard, 270 000 candidats avaient postulé.

 

NSA veut dire National Security Agency. C’est un organisme sous le joug du département de la Défense des États-Unis qui a pour responsabilité le traitement des données, le renseignement électromagnétique et la sécurité des systèmes de communication du gouvernement. Cette agence a été créée afin de mener des opérations d’écoute et de décryptage des communications ennemies. Officiellement en fonction à partir de 1952, à la suite d’un mémorandum signé par Harry S. Truman, président des États-Unis à l’époque, son existence demeura ultrasecrète durant plusieurs années pour n’être révélée qu’à la fin des années 50. Elle compterait plus de 20 000 agents dans ses rangs en ce moment et son budget oscillerait autour de 10 milliards $.

(Lire l’article complet dans l’édition #158 septembre/octobre 2018 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
En kiosque

ET SI…