fbpx
À venir

FAKE NEWS: UNE GUERRE OUVERTE ENTRE LE VRAI ET LE FAUX

Chroniqueur Jean-François Cyr
Partager

Fake news ou fausses nouvelles. Un « buzzword » utilisé à toutes les sauces depuis quelques années. Pourtant, les contenus mensongers existent pourtant depuis la nuit des temps. Or, on a l’impression que la fausse nouvelle a pris une ampleur inégalée dans l’histoire humaine en raison des réseaux sociaux et de la diffusion virtuelle de l’information. Tous les jours, les gens sont confrontés à une myriade de données, de messages ou de discours sur Internet. Certes, de nombreuses fausses nouvelles ont un impact minime sur le sort des citoyens. Cela dit, certaines fake news contribuent à manipuler l’opinion des électeurs ou encore des consommateurs. Comment s’y retrouver? Quoi faire? Qui croire?

 En amont d’une fausse nouvelle, il existe une intention. Voilà un bon point départ afin de saisir ce qu’est une fake news et comment peut-on la dénicher. Ensuite, certaines stratégies et différents réflexes permettent de détecter les fausses nouvelles. Évidemment, rien n’est garanti. Dans ce monde d’incertitudes, l’individu apprend au fil de ses expériences. Pour le meilleur et pour le pire.

Qu’est-ce qu’une fausse nouvelle?

Une fausse nouvelle est un contenu carrément faux, teinté, détourné, dénaturé ou exagéré dans la mesure où elle s’éloigne en partie ou totalement d’un fait scientifique, d’une vérité. Il est important de spécifier que ce contenu est d’une manière ou d’une autre manipulé afin de tromper les gens. L’intention de l’auteur est donc capitale dans la création d’une fausse nouvelle. Elle aura pour objectif d’attirer l’attention, de provoquer un engouement passager ou encore de servir des aspirations idéologiques, politiques, économiques. La fausse nouvelle est également très présente dans la production de contenus satiriques, afin de ridiculiser un enjeu ou encore le consommateur d’information. Notons qu’une erreur non intentionnelle commise par un journaliste ou un autre type d’auteur n’est pas une fausse nouvelle.

Le monde selon Trump

Selon Francis Nadeau, président et cofondateur de l’entreprise HydraLab, l’expression fausse nouvelle a pris une dimension insoupçonnée en 2016, année qui correspond à l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Dès lors, les fake news sont sur toutes les lèvres, que l’expression soit utilisée ou non à bon escient.

Au cours de sa première conférence de presse en tant que président, Trump a refusé de répondre aux questions des représentants du réseau CNN, stipulant que cette chaîne d’informations en continu faisait de la « fausse nouvelle ». Il réagissait à un reportage de CNN sur un prétendu document qui compromettait son poste : les services de renseignements russes disposaient de cette fameuse preuve…

En quatre ans, l’expression fake news a fait le tour du monde, en bonne partie grâce à Donald Trump. Le président et homme d’affaires a employé celle-ci abondamment et pour diverses raisons.

Pssst… Tu pourras lire l'article complet le : 29.11.2020 !
Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
À venir

Ciné KUNG FU!