fbpx
En kiosque

Immature malgré moi

Chroniqueur Alex Roof
Photographe Marianne Plaisance
Partager

J’ai vécu une enfance heureuse dans la petite ville de Trois-Rivières avec de très bons amis et d’excellents parents. Je m’amusais dans tout, et ce, même à l’école! Ce que j’aimais du secondaire, c’était que je pouvais déconner : je déclenchais des batailles de bouffe, je mettais du laxatif dans le café du prof, je faisais jouer des bruits de films pornos dans l’intercom de l’école… pis ça, c’tait toute dans un seul avant-midi !

Malgré mon goût pour les mauvais coups, j’étais doué à l’école. J’ai complété mon secondaire 1 et mon secondaire 2 dans la même année. Je sais que cela peut vous surprendre venant de quelqu’un qui a la face d’un gars qui a triplé sa maternelle. J’en conviens, j’ai plus l’air d’un gars qui saute des profs que quelqu’un qui saute des années. Ce qui est encore plus paradoxal d’avoir sauté une année, c’est que présentement je suis en train de me demander si je dois écrire « un » ou « une » année.

Je suis arrivé au Cégep à la fin de mes 15 ans, …

Crédit photo : Marianne Plaisance
Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
En kiosque

Pur Génie: le Kraft Diner