Archive

Positif malgré moi!

Chroniqueur Alex Roof
Photographe Franca Perrotto
Remerciement(s)
Bar Le Jockey
Partager

Aujourd’hui, je peux dire que je vis de l’humour. Bon, ma maison va être payée dans 30 ans comme la plupart des gens : je vis de l’humour, je n’ai pas volé une banque. Comme tout le monde, c’est la banque qui me vole. Mais comme ce n’est pas une chronique de Louis T, ne nous attardons pas sur ce sujet. Si vous ne connaissez pas Louis T, c’est normal : vous n’êtes pas en train de lire une chronique dans Le Devoir, vous êtes en train de lire un magazine bas de gamme de pitounes.

À mes débuts, comme la plupart des artistes, j’ai vécu des moments financiers plutôt difficiles. Il m’est arrivé maintes fois où mon compte de banque frôlait le zéro, ou comme Michael Jackson dans ses relations sexuelles : il touchait le fond. À l’époque, je conduisais une vieille Hyundai Accent. Pour vous donner une idée, le char ne valait tellement rien que lorsque j’ai eu un accident et qu’il était perte totale, ça m’a fait mal au cœur que la tank à gaz soit pleine.

Crédit photo : Franca Perrotto

Parlant d’essence, j’ai déjà mis pour 20 $ de gaz dans ma voiture et, au moment de payer à la caisse, je me suis rendu compte que je n’avais même pas ce montant : ni en argent, ni sur mes cartes. Mon compte de banque était comme le cerveau d’une influenceuse Instagram : vide.

(Lire l’article complet dans l’édition #166 octobre/novembre 2019 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Exclusif web

5 films pour ton Halloween