Archive

Réseaux sociaux

Chroniqueur Maxime Johnson
Partager

De l’émerveillement à la désillusion

Facebook célèbre ce mois-ci ses 15 ans. SUMMUM en profite pour faire un retour en arrière sur l’évolution des réseaux sociaux, qui sont passés en quelques années seulement de repaire pour technophiles à un outil de propagande de masse capable d’influencer des élections à l’échelle planétaire.

À cette époque, Myspace est déjà le réseau social le plus populaire sur la planète, avec 56 millions d’abonnés

Débuts nichés

Comme bien d’autres phénomènes internet, les débuts des réseaux sociaux sont plutôt flous. Certains estiment que les babillards électroniques des années 80 représentent les premiers services du genre, alors que d’autres croient plutôt qu’ils émanent des sites de clavardage des années 90 (The Palace, par exemple). Le site Six Degrees, qui permettait dès 1997 de se créer un profil, de téléverser des photos et d’ajouter des contacts, représente aussi à bien des égards un réseau social.

L’explosion du phénomène tel qu’on le conçoit aujourd’hui remonte toutefois plutôt à 2003, avec l’arrivée de Myspace, un réseau social où la musique occupait une place prépondérante. Le site web cofondé par Tom Anderson (qui était l’ami virtuel de tous les utilisateurs) était surtout un repaire pour jeunes, qui n’intéressait pas vraiment monsieur et madame Tout-le-monde.

Le premier article plus long publié à propos de Myspace au Québec date d’ailleurs de 2006 seulement. Dans La Presse, on parle alors d’un site de « web networking ». À cette époque, Myspace est déjà le réseau social le plus populaire sur la planète, avec 56 millions d’abonnés, un titre qu’il conservera jusqu’en 2009, avant de le perdre aux mains d’un autre réseau social américain : Facebook.

SUGGESTIONS

Six réseaux sociaux ciblés

Désabusés de Facebook et de ses filiales comme Instagram? D’autres réseaux populaires et intéressants s’offrent à vous, surtout si vous recherchez quelque chose de plus ciblé.

LinkedIn

Qu’est-ce que c’est?

Fondé en 2003, LinkedIn est encore plus vieux que Facebook. Le site web s’est imposé au fil des ans comme étant le principal réseau social professionnel, un endroit où l’on ajoute nos contacts du travail et plus. LinkedIn est surtout utilisé par ceux qui souhaitent embaucher des gens et ceux à la recherche d’un emploi, ou du moins qui sont ouverts à l’idée de se faire contacter par un éventuel employeur.

Les forces

  • Pratique pour contacter quelqu’un d’une façon professionnelle.
  • Un outil essentiel pour se faire trouver par un chercheur de têtes.
  • De nombreuses entreprises y affichent leurs offres d’emplois.

Les limites

  • Plusieurs fonctionnalités sont payantes.
  • La plupart des utilisateurs sont inactifs.

www.linkedin.com

Twitter

Qu’est-ce que c’est?

L’autre grand réseau social de la Silicon Valley connu pour ses courts messages de 280 caractères (qui ont longtemps été limités à 140 caractères). Après s’être cherché pendant des années, Twitter se présente maintenant comme étant le réseau où l’on va pour découvrir ce qui se passe dans l’instant présent.

Les forces

  • L’actualité s’y déroule en temps réel.
  • Les messages brefs permettent de faire un survol rapide des évènements.
  • Il est facile d’interagir avec les autres.

Les limites

  • Beaucoup de faux comptes et de trolls nuisent à l’expérience.
  • Les messages brefs ne favorisent pas les propos nuancés.

 

www.twitter.com

(Lire l’article complet dans l’édition #161 février 2019 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Exclusif web

Isabelle Giroux