Archive

TECHNO ANNÉES 80

Chroniqueur Michel Bouchard
Partager

Dans les années 80...

DEPUIS QUELQUES ANNÉES, LA TECHNOLOGIE AVANCE À UNE VITESSE VERTIGINEUSE. LES GADGETS ET LES APPAREILS ÉLECTRONIQUES SE MULTIPLIENT ET SONT DEVENUS DES PARTIES IMPORTANTES DE NOS VIES, PIRE, CERTAINES PETITES MERVEILLES SONT TELLEMENT PRATIQUES QU’ELLES ONT MÊME PRIS LE CONTRÔLE DE NOS ACTIVITÉS.

CEPENDANT, DANS LES ANNÉES 80, LA TECHNOLOGIE N’ÉTAIT VRAIMENT PAS AUSSI COOL QU’ELLE L’EST EN CE MOMENT!

Dessin assisté

Dans les années 80, le dessin assisté par ordinateur n’était pas répandu, en fait, la meilleure manière de dessiner sur un support électronique se résumait à peu près à ça :

Jeux vidéo

Dans les années 80, les compagnies de consoles de jeux vidéo essayaient vraiment d’innover… Il aurait seulement fallu faire un tri dans le labo de R et D avant de commercialiser, ce qu’ils n’ont visiblement pas fait.

Souris

Aujourd’hui, tous les ordinateurs personnels ont des souris pour faciliter l’utilisation. Dans les années 80, une souris d’ordinateur ça ressemblait à ça, dans toute sa splendeur aérodynamique.

PocketVision

Dans les années 80, si tu voulais regarder la télé dans l’autobus, il te fallait un PocketVision, avec la qualité d’image et de réception du signal, on pourrait en faire une traduction libre et plutôt fidèle de « vision poche ».

Réalité virtuelle

Dans les années 80, les casques de réalité virtuelle n’existaient pas et le visionnement d’images de composition en trois dimensions n’était possible qu’avec ces lunettes munies d’acétates rouges et bleus…

Robot

Aujourd’hui, le seul robot vraiment commercialisé et répandu est un genre de frisbee de trois pouces d’épais qui passe la balayeuse de manière plus ou moins efficace, mais dans les années 80, on anticipait que les humains auraient des robots pour les aider et on a tenté d’amorcer leur commercialisation avec une idée plutôt nulle.

Téléguidée

Dans les années 80, les drones ne se vendaient pas chez Best Buy, mais on pouvait se procurer une super voiture téléguidée! Suffisait de s’assurer de faire livrer 6 palettes de batteries AA pour pouvoir y jouer plus que 12 minutes consécutives.

Photos

Dans les années 80, si tu voulais partir en voyage et prendre des photos, il suffisait d’acheter un appareil jetable. Bonsoir la pollution!

Caméra vidéo

Dans les années 80, toutes les familles avaient leur caméra vidéo portative. Ici, il est judicieux de noter que le terme portatif est très relatif. Ce n’est pas un hasard si les maux de dos étaient beaucoup plus répandus à cette époque. D’ailleurs, l’industrie du porno a vite emboîté le pas en tournant ses films sur ce support révolutionnaire et peu coûteux. Le résultat est tout aussi douteux que les films de noces de l’époque.

Clavier-piano-guitare

Dans les années 80, la musique pop a vu débarquer dans les studios d’enregistrement la guitare-clavier-piano… Ou le clavier-piano-guitare… Ou le piano-guitare-clavier… Bref, tous les groupes ont littéralement abusé de cet instrument qui ne méritait vraiment pas autant d’attention.

Applaudir

Dans les années 80, finie l’obligation de faire un effort et de se lever pour aller fermer la lumière de la chambre à coucher, suffisait d’applaudir pour éteindre. Combien de maris ont par mégarde cru que leur épouse applaudissait leurs exploits au lit? L’histoire ne le dit pas.

Épellation

À en croire les publicités de l’époque, ce n’est qu’à partir des années 80 que les enfants ont finalement appris à parler correctement grâce à un appareil révolutionnaire d’épellation électronique. Des heures à entendre : le chat miaule, le lion rugit, le chien jappe… Et aussi des heures à penser : Texas Instruments vous a entubé…

Musique

La musique portative est très répandue aujourd’hui, il faut remercier les années 80 pour ça, alors qu’on a mis en marché le fameux Walkman, avec les cassettes audio dont le son était aussi pur que le fleuve Saint-Laurent après un déversement d’égouts.

Commodore 64

Les gens qui ont vécu leur enfance ou leur adolescence dans les années 80 ont tous déjà rêvé de posséder un Commodore 64 avec des jeux en 16 couleurs, incluant quatre verts pâles, deux bruns foncés et un tas de gris nuancés. À croire que le choix des tons ait été fait par un daltonien.

VHS

Dans les années 80, on se déplaçait dans des clubs vidéo pour louer des films et il y avait un grand choix de cassettes de type VHS et quelques copies de type Beta, pour les gens qui s’étaient fait avoir par le vendeur de cossins électroniques. Posséder un magnétoscope Beta, c’était loser, aussi loser que de posséder un VHS aujourd’hui.

Film

Dans les années 80, on disait du film Tron qu’il était révolutionnaire au niveau des effets spéciaux créés par ordinateur. On ne faisait toutefois pas beaucoup mention du fait que les personnages portaient des casques de hockey à peine modifiés.

Jeux

Aujourd’hui, pour jouer à des jeux qui requièrent à la fois de la patience et une bonne mémoire, il suffit de télécharger des applications sur son portable, mais pour ce faire, dans les années 80, ils ont mis sur le marché un jeu nommé Simon. Qui nécessitait à la fois la patience pour se retenir de le sacrer aux vidanges quand un des boutons fonctionnait mal rendu à la 17e séquence de mémorisation et également la mémoire pour se rappeler de ne plus jamais y jouer par la suite.

Console

Rendons à César ce qui appartient à César, les années 80 auront été témoins de l’arrivée de la console de jeu NES avec les mythiques jeux Super Mario Bros, Zelda et Tetris, une grande réussite technologique, qui incidemment aujourd’hui, peut être émulée sur une simple carte SD avec la totalité des jeux produits…

(Article publié dans l’édition #149 août 2017 – www.boutiquesummum.com)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

PROJET STARGATE