Archive

Les blocs Lego

Chroniqueur Michel Bouchard
Partager

Une idée qui relève du pur génie!

Pour une poignée d’inventions qui passent à l’histoire, un innombrable tas d’idées stupides se retrouvent aux oubliettes ou deviennent des gadgets « made in China » qui ne fonctionnent pas et qui sont vendus à la télé comme le Slap Chop, les lunettes Zoomies ou l’attache de plastique de mauvaise qualité qui, une fois attachée à une brassière, donne une poitrine digne de la page centrale de SUMMUM.

 Toutefois, certaines inventions deviennent des succès instantanés et franchissent les époques. Des exemples de succès? On a qu’à penser aux Post-it, au Cube de Rubik ou au iPod. Comment ne pas saluer l’intelligence de ceux qui ont pensé à de telles inventions? C’est le cas pour les LEGO, une idée qui relève du pur génie!

L’entreprise Lego est née en Europe dans les années 30, de l’initiative d’un charpentier danois alors sans emploi du nom de Ole Kirk Christiansen. Le nom Lego vient d’un amalgame de deux mots, soit « leg » et « godt », qui signifie « bien jouer ». À l’époque, ce sont des jouets en bois. Ce n’est qu’en 1952 que les pièces de plastique sont lancées sur le marché, mais elles se fixent mal et ne tiennent pas en place. En 1958, année de la mort de Christiansen, l’entreprise fait breveter son premier prototype de briques emboîtables en plastique solide. Ces premiers morceaux peuvent encore être jumelés aux pièces vendues dans les commerces aujourd’hui. Selon certaines sources, l’idée des briques emboîtables était celle d’un Britannique nommé Hilary Fisher Page et aurait été « empruntée » par la compagnie Lego…

(À lire dans l’édition #158 septembre/octobre 2018 – en kiosque le 31 août 2018)

Partager

Recommandés pour vous

PROCHAIN ARTICLE
Archive

ŒIL POUR ŒIL